Sybase IQ 15 ou comment challenger IBM, Microsoft, Oracle…

Logiciels

Sybase continue de grignoter du terrain. La version 15 de Sybase IQ mise toujours et encore sur les performances

L’éditeur de SGBD d’entreprise s’estime bien accroché à sa 4è place derrière Oracle, Microsoft et IBM.

Il présente la version 15 de Sybase IQ. A noter qu’il n’y aura pas eu de version 14… C’est la troisième version “clé” de la base de données analytique dédiée à de gros volumes.

Rappelons que, par ailleurs, Sybase reste l’éditeur d’une offre de SGBD pour des “environnements transactionnels intensifs et critiques“. Cet éditeur possède égallement une forte compétence dans les solutions de “mobilité” (mise à disposition de données vers l’univers mobile), suite au rachat de Mobile 365 Inc. en 2006.

Les atouts de la nouvelle version Sybase IQ15 se vérifient essentiellement dans les performances, mais également dans une innovation, dite “multiplex“: il s’agit de la possiblité d’un “cluster logiciel” ou distribution sur une grappe de serveurs où, dans une configuration ‘type’, on peut imaginer qu’un serveur sera dédié à l’alimentation en données, deux autres dédiés au ‘load balancing‘ (équilibrage de charge) et un quatrième réservé à un groupe d’utilisateurs ou à un métier (data mining du service marketing/commercial, par exemple).

Ainsi, en configuration “multiplex’, il devient possible de travailler sur plusieurs “noeuds” en écriture, comme en lecture, autour d’un “coordinateur” chargé de la synchronisation des méta-données (ou référentiel commun).

A retenir que de nouveaux mécanismes ont été ajoutés, permettant de distribuer les data sur différents disques ou différentes baies, avec la possibilité d’en administrer l’agencement selon sa propre logique ou organisation spécifique.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur