Symantec acquiert l'activité de sécurisation des identités de Verisign

Sécurité

Par cette acquisition, Symantec renforce son offre de solutions d’authentification des identités, au centre de la sécurisation de l’accès aux données.

Symantec poursuit ses emplettes. Le spécialiste de la sécurité a annoncé avoir signé un accord définitif pour acquérir l’activité Identité et Authentification de Verisign. Cette activité comprend les solutions Secure Sockets Layer (SSL) Certificate Services, Public Key Infrastructure (PKI) Services, VeriSign Trust Services et VeriSign Identity Protection (VIP) Authentication Service.

Le montant de l’opération s’élève à 1,28 milliard de dollars (1 milliard d’euros environ) en numéraires. Symantec espère finaliser l’acquisition d’ici septembre prochain. Elle restera cependant à recevoir l’aval des autorités de régulation.

A travers cette acquisition, Symantec veut renforcer son offre de solutions d’identifiant unique SSO (single sign on), tant pour le marché des utilisateurs individuels que pour les entreprises. Un marché qui explose, notamment avec le développement des services en ligne (cloud computing) accessibles de n’importe où, depuis les réseaux fixes où mobiles. La gestion de ces différents accès risque de vite se révéler un casse-tête pour les responsables informatiques qui se jetteront donc sur des solutions leur facilitant la vie, du moins si elles sont fiables. Le seul marché de la délivrance de certificats SSL est estimé à1,6 milliard de dollars d’ici 2013 selon les chiffres cités par l’éditeur de Mountain View.

« L’IT est confronté au défi de donner aux utilisateurs les accès appropriés, tout en s’assurant que les données de l’entreprise ne sont pas soumises à risques, explique le Pdg de Symantec, Enrique Salem. Nous croyons que la solution à ce dilemme réside dans l’omniprésence de la sécurité fondée sur l’identité. Avec les produits combinés par l’extension de Symantec et VeriSign, nous sommes prêts à favoriser l’adoption de la sécurisation de l’identité comme moyen de fournir un accès simple et sécurisé à n’importe quoi de n’importe où, de prévenir l’usurpation d’identité et de permettre ainsi des expériences de navigation plus conviviales et sans tracas. »

Symantec poursuit donc la construction de son portfolio de solutions de sécurités. Début avril, l’éditeur s’offrait PGP Corporation et GuardiaEdge (pour 300 et 70 millions de dollars respectivement), deux entreprises spécialisées dans la sécurisation des données par technologies de chiffrement et de prévention de fuites de données. Quant à Verisign, en se séparant de son activité de sécurisation des accès, l’entreprise se recentre désormais sur un seul métier, celui de la gestion des noms de domaines.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur