Symantec est victime de ‘spoofing’ -dixit SurfControl

Sécurité

L’éditeur SurfControl a révélé la présence d’un nouveau cas d’usurpation d’identité sur des e-mails à haut risque qui se présentent sous l’identité de Symantec

Un nouvel e-mail malveillant usurpant l’identité de Symantec, l’éditeur des solutions antivirales Norton, circule sur la toile. Il mentionne ‘

Norton Anti-Virus‘ en expéditeur et annonce à l’internaute crédule que son poste est infecté par le virus ‘w32.aplore@mm‘. Evidemment, il s’agit d’un faux qui se cache derrière l’identité détournée de l’éditeur Symantec? Si l’internaute clique sur le lien qui lui est proposé pour ‘nettoyer’ son poste et éliminer l’infection, il déclenche le téléchargement d’un programme qui dès son exécution change le fichier hôte de l’utilisateur. Ainsi modifié, ce fichier empêche les mises à jour des logiciels anti-virus, l’exposant à d’autres attaques malveillantes. La technique du ‘killer‘ d’anti-virus n’est pas nouvelle, mais il s’agit là de sa toute dernière forme. Le fichier malveillant, repéré par SurfControl, se trouvait sur les serveurs d’un service d’hébergement gratuit. Mais le site a créé un site miroir de celui des mises à jour de Symantec. L’activité du site mafieux a depuis été suspendue par l’hébergeur. “L’équipe d’experts de la zone Asie-Pacifique (APAC) de SurfControl a commencé à étudier cette menace avant de transférer ses connaissances à l’équipe EMEA, qui elle-même a transmis le résultat de ses recherches à l’équipe Amériques, celle-ci ayant conduit les dernières vérifications relatives à cette fraude“, a indiqué Max Rayner, DSI de SurfControl.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur