Synchrone technologies recrute 450 ingénieurs

RégulationsSSII

La société française de conseil en ingénierie Synchrone technologies accélère son développement et recrute 450 ingénieurs dans ses quatre domaines d’expertise.

Partenaire d’institutions financières, la société française de conseil en ingénierie Synchrone technologies veut accélérer son développement à travers le recrutement en 2013 de 450 ingénieurs, dont une centaine de jeunes diplômés, dans les domaines suivants : banque-finance, systèmes d’information, convergence voix/données, études et développement.

La SSII recherche des profils variés : ingénieurs systèmes (Unix, Linux, Windows, virtualisation, sauvegarde, etc.), administrateurs de bases de données (Oracle, Sybase, SQL Server), ingénieurs réseaux et télécoms (Cisco, Avaya, Genesys, 3G/4G, radio, fibre optique, commutation, transmission). Sont également appréciés : les ingénieurs en développement (Java/Weblogic, C ++/C #, PHP 5, .Net) et les administrateurs SAP.

300 ingénieurs recrutés en Île-de-France

Bien que les opportunités de carrière proposées par la SSII concernent l’ensemble du territoire national, la région Île-de-France concentrera la majorité des recrutements prévus.

En Île-de-France, Synchrone technologies veut recruter 300 collaborateurs spécialisés en ingénierie bancaire et financière (ingénieurs, développeurs de progiciels financiers et experts en maîtrise d’ouvrage bancaire, risque et titre).

« La double compétence technique et fonctionnelle ou métier fera la différence sur ces profils. La connaissance de l’environnement financier ou des besoins utilisateurs sera très appréciée », a déclaré Aurélie Vanden Bil, responsable RH de Synchrone Technologies. Quant aux jeunes recrues issues d’écoles d’ingénieurs, elles devraient être associées « à des projets significatifs et variés », avec l’objectif « d’accéder rapidement à des postes à forte valeur ajoutée ».

Synchrone Technologies a été fondée en 2001. La société emploie à l’heure actuelle 650 collaborateurs, dont 17 % de femmes. L’entreprise, qui est implantée à Paris, Lyon, Sophia-Antipolis, Aix-en-Provence, Montpellier et Toulouse, a généré un chiffre d’affaires de 56,04 millions d’euros en 2011, soit une hausse de 41,9 % par rapport à l’exercice 2010.

Crédit photo © N-Media-Images Fotolia.com


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’’emploi IT


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur