Synology DS2413+ : le NAS plus puissant et moins gourmand

Poste de travailStockage
Synology DS2413+ NAS 12 baies

Évolution du modèle DS2411+ dans la gamme de NAS Synology, le DS2413+, affiché à 1229 euros TTC pour une capacité maximale de 96 To, est mieux doté que son prédécesseur et plus véloce, notamment en écriture.

Acquis à la déclinaison tous azimuts de son offre de NAS (Network Attached Storage), Synology destine prioritairement aux « grosses » PME le modèle DS2413+.

Cette évolution du DS2411+ s’enrichit de l’USB 3.0, d’une RAM doublée en standard et d’un processeur plus véloce qui entraîne une hausse des performances, notamment en écriture. La capacité maximale de stockage reste de 48 To, à raison de 4 To par volume en Ext4, sur 12 baies.

Le port eSata à 3 Gbit/s situé à l’arrière de l’appareil permet la connexion d’une unité d’extension optionnelle (DX1211) qui accueillera jusqu’à 12 disques supplémentaires (en 3,5 pouces ou en 2,5 pouces avec visserie adaptatrice non fournie). Soit un total maximal de 96 To.

Hormis le ‘hot swap’ (disques échangeables à chaud) et la prise en charge du RAID (protection des données par réplication), la double interface Ethernet Gigabit permet l’optimisation des performances par agrégation de liens (‘teaming’) ou basculement automatique (‘failover’) en cas de défaillance.

Un Intel Atom et 2 Go de RAM

Pour assurer une régulation thermique efficace, Synology a intégré dans son produit deux ventilateurs redondants de 12 cm, qui s’adjoignent à un système de refroidissement passif du processeur.

Ce dernier est un Intel Atom D2700, un composant bicœur cadencé à 2,13 GHz et gravé en 32 nm avec 1 Mo de cache de second niveau et un TDP de 10 W. Épaulé par 2 Go de RAM (capacité extensible à 4 Go sur un deuxième emplacement), cet Atom D2700 se substitue au D525 qui équipait le NAS DS2411+.

Les performances s’en ressentent avec le test conventionnel de la maison : la lecture d’un fichier de 5 Go en CIFS (hôte Windows) dans une configuration de type RAID5 s’effectue à plus de 200 Mo/s (pic à 201 Mo/s) en agrégation de liens. Le gain est plus sensible en écriture, à 196 Mo/s, contre 165 Mo/s auparavant.

Enfin, deux des 6 ports USB passent à la norme 3.0, avec des débits théoriques de 5 Gbit/s. Ils peuvent notamment accueillir un adaptateur Wifi pour prodiguer au DS2413+ des capacités réseau sans fil.

DiskStation Manager (DSM), le système d’exploitation de Synology, est installé en version 4.1 avec un support de l’iSCSI, une prise en charge des annuaires LDAP (Lightweight Directory Allocation Protocol), mais aussi, et surtout, une intégration poussée avec l’environnement Windows. La définition de partages et de permissions en lecture / écriture / exécution sur CIFS, NFS, FTP et WebDAV en est simplifiée.

La richesse logicielle de DSM induit toujours des services à valeur ajoutée, délivrés pour la plupart sans surcoût. Parmi les applicatifs populaires, un webmail, un serveur de vidéosurveillance, un antivirus, une solution d’hébergement de sites Internet, un espace de stockage en ligne et un outil de sauvegarde dynamique.

Pour un prix conseillé de 1229 euros TTC, le boîtier nu reste onéreux dans l’absolu, mais le produit, idéal pour les PME ne disposant pas de compétences informatiques, s’intègre en quelques clics au réseau d’entreprise. En outre, il occupe relativement peu d’espace (27 x 30 x 34 cm) et se révèle économe en énergie : 111,1 W en crête, mais 41,8 W en veille des disques et 4 W en hibernation, grâce à l’implémentation du Wake-on-LAN et de l’allumage / extinction programmable.

Crédit photo : Synology


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur