Systèmes d’impression : Oki touche à l’éclectisme des marchés verticaux

ImprimantesPoste de travail
systemes-impression-oki

Oki complète son offre d’imprimantes multifonctions A4 avec trois modèles monochromes destinés aux entreprises dont les volumes mensuels atteignent 300 000 pages.

A l’heure d’enrichir sa gamme de multifonctions A4 avec trois modèles monochromes, Oki opère un glissement stratégique vers les grandes entreprises en adoptant une approche verticale des processus métiers, avec une stratégie centrée sur les services de gestion documentaire.

Dans la lignée de l’offre couleur lancée en mai (série MC700), la maîtrise des coûts reste un élément central de réflexion, au même titre que la flexibilité des imprimantes. Reconduit pour l’occasion, l’environnement sXP (Smart Extendable Platform) s’impose comme la pierre angulaire de l’expérience utilisateur, permettant aux développeurs et partenaires d’Oki Data de créer des solutions dédiées et de les intégrer dans une architecture personnalisée.

Accessibles via l’écran tactile embarqué sur chacun des trois modèles (MB760dn à partir de 1399 dollars HT, soit environ 1260 euros TTC ; MB770dn à partir de 1899 dollars HT, soit 1720 euros TTC ; MB770dfn à partir de 3199 dollars HT, soit 2900 euros TTC), ces logiciels sur mesure englobent des applications comme la reconnaissance optique de caractères (OCR), la lecture de code-barres ou encore l’ajout automatique de métadonnées. S’y adjoint un ensemble d’outils destinés aux administrateurs : diagnostic à distance, suivi des impressions, optimisation du cycle de vie des produits et des consommables…

Une configuration évolutive

Hormis la fonctionnalité fax, les trois imprimantes ont en commun un module de finition automatique (agrafage et empilage d’un maximum de 20 pages à 80 g/m²), un écran couleur de 9 pouces (23 cm), une connectivité Ethernet Gigabit, deux ports USB hôtes, un processeur à 1,3 GHz accompagné de 2 Go de mémoire vive… et un disque dur de 160 Go.

Le sans-fil Wifi est en option, tout comme l’identification par lecteur de carte (MIFARE/HID), le chiffrement de données et le protocole de sécurité IPSec. Une configuration évolutive conçue pour soutenir des volumes mensuels proches des 300 000 pages, avec une vitesse maximale de 47 à 52 ppm et un temps de sortie de 5 secondes pour la première page, y compris en duplex.

Oki évoque une vitesse comparable en copie et 55 ipm en numérisation à 300 ppp. Annoncée à 630 feuilles, la capacité en entrée peut atteindre 3160 feuilles avec quatre bacs optionnels. Du côté des consommables, le cycle de vie des toners à grande contenance est estimé à 36 000 pages.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les logiciels open source ?

Crédit photos : Oki


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur