SystemX veut se rapprocher de la communauté scientifique

DéveloppeursGouvernanceProjetsRégulations

La nouvelle direction scientifique et technologique de l’IRT SystemX lui permettra d’être plus présent au sein de la communauté des chercheurs travaillant dans le secteur du numérique.

L’Institut de Recherche Technologique (IRT) SystemX se dote aujourd’hui d’une Direction Scientifique et Technologique, qui viendra prolonger l’action du Conseil Scientifique lancé fin 2013 (voir l’article « Yves Caseau (Bouygues Telecom) à la tête du conseil scientifique de SystemX »).

Cette direction scientifique permettra à SystemX d’améliorer sa présence au sein de la communauté scientifique (nationale ou internationale), dans le secteur de l’ingénierie numérique des systèmes, spécialité première de cet IRT francilien.

« En se dotant aujourd’hui d’une Direction Scientifique et Technologique, nous nous donnons les moyens de positionner notre institut parmi les communautés scientifiques les plus renommées au monde, accroissant ainsi notre aptitude à élargir la portée des innovations françaises », commente Éric Perrin-Pelletier, directeur général de SystemX. « Notre ambition est de faire de l’IRT SystemX la référence française en matière d’ingénierie numérique des systèmes sur la scène mondiale. »

210 chercheurs employés en 2015

La direction scientifique et technologique de SystemX sera pilotée par Daniel Krob (au poste de directeur), professeur de l’École Polytechnique en informatique et président du Centre d’Excellence Sur l’Architecture, le Management et l’Économie des Systèmes (CESAMES) et Nicolas Treves (directeur adjoint), professeur associé au Conservatoire National des Arts & Métiers (CNAM) et architecte système au sein de l’association CESAMES.

Lancé début 2013 (voir notre article « L’IRT SystemX, star francilienne du numérique, ouvre ses portes »), SystemX est l’unique IRT d’Île-de-France. Situé sur le plateau de Saclay, l’IRT SystemX se veut le trait d’union entre les efforts de recherche financés par l’État et ceux portés par des acteurs privés. Avec 15 projets de R&D, l’IRT vise les 210 chercheurs employés d’ici 2015.

À lire aussi :
La Chine consacre plus d’effort à la R&D que l’Europe
Systematic met en lumière ses champions du monde Open Source
IBM : 133 milliards de dollars de R&D en dix ans et plus de 150 acquisitions

Crédit photo : © Darren Baker – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur