Pour gérer vos consentements :

T-Mobile piraté : 8 millions de clients impactés

L’ampleur de l’effraction subie par l’opérateur de télécommunications américain T-Mobile a été révélée, avec des millions de clients actuels et anciens touchés.

Lundi, T-Mobile a confirmé que « certaines » données de clients avaient été compromises. Le site Motherboard évoquait le vol de données personnelles  de plus de 100 millions de clients T-Mobile, volées sur les serveurs de l’opérateur.

Dans une mise à jour mardi , T-Mobile a confirmé que les données personnelles, y compris les noms et prénoms des clients, la date de naissance, le numéro de sécurité sociale ainsi que des informations de permis de conduire et de carte d’identité avaient été compromises.
L’opérateur a déclaré qu’il n’avait « aucune indication » que des données financières (carte de crédit, débit ou autres informations de paiement) avaient été compromises (pour le moment).

7,8 millions de clients impactés

T-Mobile a déclaré que selon son analyse préliminaire, environ 7,8 millions d’informations sur les comptes de ses clients post-payés actuels semblent être contenues dans les fichiers volés.

Il faut y ajouter plus de 40 millions de données concernant d’anciens clients et de prospects.

Cependant, aucun « numéro de téléphone, numéro de compte, code PIN, mot de passe ou information financière n’a été compromis dans aucun de ces fichiers de clients ou de clients potentiels » affirme l’opérateur américain.

T-Mobile a indiqué qu’il va proposer gratuitement deux ans d’accès gratuit au service ID Theft Protection de McAfee à tous ses clients.

« À ce stade, nous avons également pu confirmer qu’environ 850 000 noms de clients prépayés actifs, numéros de téléphone et codes PIN de compte, ont également été exposés », a déclaré l’opérateur.  » Nous avons déjà réinitialisé de manière proactive TOUS les codes PIN de ces comptes pour aider à protéger ces clients, »

En 2011, Deutsche Telekom avait cédé sa filiale T-Mobile US à AT&T pour 39 milliards $. Sept ans plus tard, l’opérateur mobile s’offrait Sprint pour 26 milliards $

Recent Posts

L’utilisateur d’un logiciel commercial peut-il le décompiler ?

L'acquéreur d'un programme informatique peut-il le décompiler sans autorisation de l'auteur ? La CJUE a…

5 heures ago

DSI : 3 perspectives pour 2022

Orienter l'investissement vers des initiatives technologiques "centrées sur l'humain", c'est l'une des tendances promues par…

6 heures ago

Apple Silicon : quelle logithèque après un an ?

Bientôt un an que les Mac M1 sont sur le marché. Le cas d'Adobe illustre…

7 heures ago

SASE : Kaspersky rachète Brain4Net pour booster son offre XDR

Kaspersky va intégré le modèle SASE orchestré de Brain4Net dans sa future plateforme XDR.

10 heures ago

Oniro : un relais en Europe pour l’« anti-Android » de Huawei

La fondation Eclipse accueille Oniro, branche européenne d'un projet d'OS multinoyau dont Huawei est le…

13 heures ago

RGPD : Max Schrems et Edward Snowden critiquent son efficacité

Quelle réalité pour la protection des données personnelles sous l'ère RGPD ? Edward Snowden et…

1 jour ago