T-Mobile piraté

Sécurité

Hacké, le réseau de l’opérateur allemand n’avait plus de secrets pour le talentueux pirate

Aucun système n’est à l’abri des pirates. Un pirate informatique pour le moins talentueux se serait introduit sur le réseau de l’opérateur allemand T-Mobile l’année dernière. Grâce à cet accès il aurait surveillé les e-mails du “US Secret Service” (brigade spécialisée dans la lutte contre la fraude, les escroqueries aux cartes bancaires mais aussi dans la protection rapprochée des hautes personnalités) et aurait également obtenu des mots de passe clients et des numéros de sécurité sociale. Rappelons que T-Mobile est présent aux USA en tant qu’opérateur avec 16 millions de clients.

Nicolas Jacobsen, 21 ans, a été accusé de cette intrusion spectaculaire. C’est une source des services secrets U.S qui aurait permis de remonter sa trace suite à la diffusion de documents « sensibles » sur des forums de discussions. Il a été également prouvé que Nicolas Jacobsen avait utilisé des identités « dérobées » lors de son casse électronique chez T-Mobile. Outre les e-mails du “US Secret Service”, Nicolas aurait eu, d’après les autorités, accès aux informations de 400 clients américains dont quelquescélébrités. Numéros de sécurité sociale, mot de passe de messagerie vocale, mots de passe d’accès clients?tout sauf les numéros de cartes bancaires. Cette arrestation rentre dans le cadre de l’opération anti-fraude baptisée « Opération Firewall ». Elle fût initiée en octobre dernier par les services secrets U.S et a débouché sur l’arrestation de 19 personnes pratiquant le trafique d’identités, de documents et de numéros de cartes bancaires volés. Pour échapper aux autorités, il semblerait que le jeune Nicolas ait mis sur écoute les policiers et les services qui étaient en charge de son arrestation. Il se serait inspiré des méthodes de Kevin Mitnick, un hacker renommé. (*) pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur