T-Systems se trouve enfin un partenaire

Cloud
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Un partenariat avec l’américain Cognizant est scellé

Après un an de recherches infructueuses, de rumeurs galopantes, de déclarations intempestives, T-Systems, la filiale de service aux entreprises de Deutsche Telekom, a enfin trouvé un partenaire stratégique afin de redresser la barre.

Fin 2006 déjà, l’opérateur tente quelques rapprochements. Des partenariats avec les français Atos Origin et CapGemini ou encore l’américain EDS sont un temps envisagés.

C’est l’américain Cognizant qui a été choisi et c’est une surprise car ce nom n’avait jamais circulé. On est loin de la grande fusion qui avait été envisagée jusqu’à aujourd’hui. La nouvelle entité regroupera 110.000 salariés mais un plan social est à prévoir, prévient l’opérateur allemand.

Le partenariat portera essentiellement sur l’offre de systèmes informatiques intégrés aux grandes entreprises européennes, selon un communiqué. Aucun détail financier sur l’opération n’a été dévoilé.

Les activités des deux partenaires “se complètent parfaitement”, a assuré lors d’une conférence de presse René Obermann, patron de Deutsche Telekom, faisant valoir que Cognizant était spécialiste du marché nord-américain et très implanté en Inde, alors que T-Systems était focalisé sur l’Europe.

“Les résultats de cette coopération sur le marché seront très intéressants”, a assuré pour sa part Francisco D’Souza, p-dg de Cognizant.

Il le faudra bien. Car T-Systems est au bord du précipice. La filiale affiche trimestre après trimestre des résultats en baisse. En 2007, T-Systems a vu son chiffre d’affaires chuter de 7% à 12 milliards d’euros, et a dégagé une perte d’exploitation de 300.000 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur