Tableau Software : la BI… simple comme Excel

Business IntelligenceLogiciels

Acteur montant de la « BI agile », Tableau Software mise sur une double approche, packagée ou en mode projet, mais avec toujours la même volonté : rendre la Business Intelligence accessible.

Dans nombre d’entreprises, la solution de Business Intelligence par défaut reste Excel, parfois assisté d’un outil comme Crystal Reports. Tableau Software propose une alternative à tout ceci, avec une offre de « BI agile » qui permet aux utilisateurs de manipuler des données en un tournemain, puis de créer des rapports interactifs complets.

Découverte de la société avec Bruno Saint-Cast, vice-président des ventes Europe. « Avec Tableau Software, un projet peut-être démarré en quelques minutes », explique-t-il, démonstration à l’appui. Un drag and drop d’une base de données sur l’icône de Tableau Desktop et l’intégration est lancée, avec une gestion fine des métadonnées. Il ne reste plus ensuite qu’à manipuler visuellement les informations, puis à créer des rapports.

Cette facilité d’utilisation est la grande force de la solution, qui est ainsi accessible de bout en bout par l’utilisateur, sans intervention de la DSI. Tableau Desktop est de surcroit très accessible, financièrement parlant, puisque vendu 999 dollars, soit environ 756 euros HT.

Pour aller plus loin

Au besoin, une édition professionnelle de Tableau Desktop (facturée 1999 dollars, soit environ 1513 euros HT) permet de se connecter aux bases de données externes. « De tous types, y compris Hadoop », explique notre interlocuteur. Impossible toutefois d’affirmer que cette solution sera utilisable sans intervention de la DSI, seule capable de permettre l’accès aux bases de données de l’entreprise.

Dans le cas d’infrastructures de données complexes, l’intervention de partenaires de Tableau Software (comme Atos, Capgemini, Micropole, Sopra…) pourra être requise. L’occasion de basculer en mode projet, afin de mettre en place une solution complète de BI. Tableau Server sera alors tout indiqué, puisque capable de partager les données et rapports. Un client iOS devient par la même occasion accessible, Android devant suivre. Évidemment, les coûts de licence s’envolent (Bruno Saint-Cast évoque des tarifs compris entre 100 000 et 200 000 euros HT), mais cela reste raisonnable au regard du prix total d’un projet de BI mené par une SSII.

Un modèle qui fonctionne

Au final, Tableau Software joue donc sur deux tableaux : d’une part le packagé, avec une intégration possible dans le SI de l’entreprise, et d’autre part la mise en place de plates-formes complètes de BI, avec l’aide éventuelle des partenaires de l’éditeur.

Un modèle qui semble fonctionner, puisque la société compte aujourd’hui environ 1500 références en Europe, dont plusieurs centaines en France : Areva, BNP, Lafarge, Orange, SNCF… Bruno Saint-Cast nous confie par ailleurs que l’éditeur fait littéralement un tabac dans l’industrie allemande.

Côté effectifs, 25 salariés sont présents en Europe. Un nombre qui devrait doubler d’ici la fin de l’année.

Crédit photo : © Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur