Tablette HP sous WebOS, alors, ça vient?

CloudSmartphonesTablettes

Promis pour début 2011, les premiers appareils signés HP sous WebOS pourraient être annoncés le 9 février prochain.

Bientôt 10 mois après le rachat de Palm pour 1,2 milliards de dollars, HP n’a toujours pas présenté de produits tirant parti de WebOS (au-delà d’une vague mise à jour des terminaux Palm Pre 2 en octobre 2010). Un système d’exploitation multitâche qui présente également, selon HP, l’avantage de pouvoir s’exporter sur tout type de terminaux, du PC ultra portable type netbook au smartphone en passant par la tablette, le tout connecté à Internet comme il se doit.

Le constructeur californien avait néanmoins prévenu que les premiers produits WebOS sous sa férule arriveraient début 2011. Ils ne devraient donc plus tarder. L’annonce serait même programmée pour le 9 février prochain, si l’on se fie aux invitations que des journalistes de la presse américaine ont reçu en début d’année.

Des téléviseurs sous WebOS?

Qu’y annoncera HP? A l’occasion du CES 2011, Todd Bradley avait confirmé l’arrivé prochaine de nouveaux appareils de plusieurs facteurs de formes sous WebOS. Ce qui pourrait inclure smartphones, tablettes ou… téléviseurs. Le vice président exécutif ayant évoqué des appareils à « écran large ». On pourrait très bien imaginer une interaction entre les téléviseurs et les tablettes ou smartphones sous WebOS. En jeu, un marché des terminaux mobiles connectés estimé à 100 milliards de dollars. HP ne peut se permettre de prendre trop de retard sur un secteur qui semble se construire autour des offres Apple et Google Android.

S’il semble acquis que les smartphones sous WebOS vont prolonger leur carrière inaugurée chez Palm, et que les tablettes ont également de grandes chances de voir le jour chez HP sous ce système, la question reste en suspens du côté des netbooks. Lesquels, par leur configuration équivalentes à celle d’un PC classique, répondent à des besoins de production plus que de consommation de contenus comme avec les tablettes. Or, les applications bureautiques et autres outils de production ne sont pas légion sous WebOS. A moins que HP mise la carte du tout en ligne à la manière d’un Google Chrome OS (qui par ailleurs tarde lui aussi à s’afficher malgré un prudent début d’ouverture). De plus, HP prendrait-il le risque de concurrencer sa propre ligne de netbook sous Windows? Réponse le 9 février.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur