Tablette : Microsoft présente une Surface 3 toute en finesse

MobilitéPCPoste de travailTablettes

Microsoft enrichit sa famille de tablettes d’une nouvelle Surface 3. Exit la plate-forme ARM et Windows RT pour laisser place au futur Windows 10.

La Surface 3 est proposée en précommande à partir du 1er avril. Mais il faudra attendre le 7 mai pour la tenir en main. A peine 2 jours après son lancement sur le marché américain. Microsoft a donc présenté son nouveau venu dans sa famille des ardoises numériques. Destinée aux « étudiants et les personnes en mobilité en entreprises », la Surface 3 entend remplacer un PC portable. Elle succède notamment à la Surface Pro 3 présentée en mai 2014. Mais dans une configuration plus modeste.

La Surface 3 se contente d’un écran plus petit de 10,8 pouces en HD (1920 x 1280 pour 210 PPP de densité). Elle embarque une caméra de 8 mégapixels et un capteur frontal de 3,5 Mpx. Elle s’illustre en revanche par une épaisseur de 8,7 mm, la plus fine de la famille, pour un poids là aussi allégé de 622 grammes. Dans son coffre, on y trouve un processeur quadri cœur Intel Atom X7-Z8700 à 1,6 GHz (qui confirme la fin du support de la plate-forme ARM et l’environnement RT chez Microsoft) pour 2 ou 4 Go de mémoire vive et 64 ou 128 Go de stockage selon le modèle. Ports MicroSD, USB 3.0 et 2.0, Mini DisplayPort, Ethernet et audio complètent la liste avec un Wifi n et ac, et le Bluetooth 4.0. Le stylet Surface Pen est en revanche proposé en option (50 euros) tout comme le clavier Type Cover (149 euros). Elle est annoncée avec 10 heures d’autonomie en lecture vidéo. De quoi tenir une journée de travail, a priori.

Windows 8.1 en attendant Windows 10

Côté système, la Surface 3 sera livrée sous Windows 8.1 avec les incontournables applications Office que sont Outlook, Word, Excel, Powerpoint et OneNote. Un bon point. La mise à jour vers Windows 10 sera gratuite pendant un an après le lancement du nouvel OS attendu l’été prochain conformément aux annonces précédemment faites à Redmond. Une unification des modèle pro et grand public qui simplifie l’offre et stimulera les intentions d’achat, notamment auprès des utilisateurs qui misaient sur le nouvel OS pour se lancer dans l’aventure tablette sous Windows.

A condition qu’ils en mettent le prix. La Surface 3 démarre à 599 euros en version 64 Go et 2 Go de RAM ou 719 euros pour 128 Go de stockage et 4 Go de RAM. Un montant auquel il faudra éventuellement ajouter le prix des accessoires en option. Une Version 4G est prévue pour les prochains mois même si les modèles SIM ne sont pas les plus prisés des utilisateurs, y compris en entreprise, qui au besoin s’appuient sur la connectivité offerte par leur smartphone pour assurer l’accès aux données Internet en mobilité. Le prix du modèle LTE n’est pas encore évoqué.


Lire également
La prise en main de la Surface 3 par Chroniques2Geeks
Microsoft programme la fin des tablettes Surface et Lumia sous Windows RT
Microsoft continue de perdre de l’argent avec ses tablettes Surface


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur