Les tablettes ne prendront pas le pouvoir sur les PC en 2014

OS mobilesPoste de travailTablettes
tablettes-marche-mondial

En raison de la montée en puissance des smartphones à grand écran, la croissance des tablettes ralentit légèrement. A moyen terme, ces dernières deviendront toutefois bien le terminal préféré des utilisateurs. Devant le PC.

Malgré la chute rapide des ventes de PC, la prise de pouvoir des tablettes n’est pas pour l’année prochaine. D’après IDC, il devrait se vendre 270,5 millions de tablettes en 2014. Soit environ 30 millions d’unités en moins que le nombre de PC vendus, le même cabinet prévoyant que 302 millions de PC trouveront preneur l’année prochaine.

Si 2014 ne sera pas l’année où les tablettes deviendront le format de terminal le plus vendu, c’est que la croissance de ce marché est inférieure à ce que prévoyaient jusqu’alors les analystes. Ainsi, en 2013, IDC anticipe la livraison de 221,3 millions de tablettes, soit une croissance de 53,5 % sur un an. Reste que jusqu’à présent, IDC prévoyait un total de ventes légèrement supérieur pour l’année en cours (227,4 millions). Quant à 2014, la croissance doit ralentir à environ 22 %.

Le rôle des smartphones à grand écran

La tendance devrait d’ailleurs se poursuivre jusqu’en 2017, explique IDC, qui affirme que la croissance de ce marché va se limiter à un chiffre à cette échéance. Le cabinet prévoit alors des ventes totales atteignant 386 millions d’unités, à comparer à une précédente prévision de 407 millions de tablettes. Pour IDC, les smartphones à grand écran (6 pouces) freinent le marché des tablettes, certains consommateurs faisant le choix de ces téléphones à écran géant comme terminal unique plutôt que d’acquérir une tablette en complément de leur mobile.

Reste qu’en 2017, les ventes de tablettes seront nettement supérieures à celles de PC (estimées à 305 millions). En 2017, Android devrait représenter 58,8 % du marché (contre 60,8 % en 2013), tandis que iOS continuerait à peser 30,6 % du total (contre 35 % en 2013). Les deux OS leaders devront, selon IDC, laisser un peu de place à Windows. Le cabinet prévoit que ce dernier s’adjugera 10,2 % du marché en 2017, contre 3,4 % en 2013.

En complément :

Recul de 10 % : 2013, l’année de la chute du roi PC
IDC : Lenovo, HP et Dell freinent la chute du marché du PC
IDC : la prise de pouvoir des tablettes est imminente


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur