Pour gérer vos consentements :

Tablettes : Toshiba passe à 11,6 pouces

Aux entreprises qui intègrent dans leur réflexion les problématiques de mobilité du salarié, Toshiba destine la tablette WT310, une 11,6 pouces inscrite dans une logique d’équilibre entre performances et autonomie.

A défaut de concilier ces deux notions qui restent en antagonisme à l’heure de l’Intel Ivy Bridge, le produit, livré sous Windows 8 Pro, est présenté comme un compromis, pensé notamment pour satisfaire au cycle de vie conventionnel d’un produit en milieu professionnel ; en l’occurrence, 3 ans a minima. Après une première expérience en demi-teinte avec Windows 7, Toshiba cherche surtout à renforcer ses positions sur un marché dont IDC annonce l’explosion en volume pour cette année.

En grand écran

Illustration en France, où 570 000 tablettes sont pressenties pour s’écouler via les canaux BtoB, contre tout juste 250 000 unités en 2012. Pour distinguer son offre, Toshiba mise sur un élément différenciateur : un écran de 11,6 pouces en Full HD 1080p, quand Dell, HP et Microsoft, avec leurs modèles respectifs Latitude 10, ElitePad 900 et Surface Pro, ont retenu une diagonale plus confinée, proche de 10 pouces.

Un choix qui se ressent sur la balance : pas moins de 825 g et 12,4 mm d’épaisseur. En contrepartie, le WT310 abrite une configuration solide : place est faite à la connectivité sans fil avec, outre le wifi 802.11n et le Bluetooth 4.0 « Low Energy », un modem HSPA+ compatible LTE – y compris en France – et une prise en charge de la technologie Intel Wireless Display (WiDi).

La sécurité du Core

Autre mot d’ordre, la sécurité, avec à la baguette un processeur Intel Core i5. Associé à 4 Go de mémoire viveDDR3-1600 et à un SSD de 128 (ou 256) Go, celui-ci supporte la technologie d’administration distante vPro ainsi que le module de plate-forme sécurisée (TPM), intégré de série. L’offre inclut également, en standard, un port USB 3.0, deux capteurs d’images de 1 et 3 millions de pixels, une sortie microHDMI et un lecteur de cartes SD(XC).

Au catalogue des options, on trouve une station d’accueil dédiée, pourvue de deux connecteurs USB, d’une interface HDMI et d’une prise Ethernet. Pas d’autonomie annoncée pour la batterie 6 cellules de 3460 mAh (39Wh), ni de tarifs pour l’heure. Il est néanmoins question d’un lancement commercial en Europe avant l’été.

Crédit photo : Toshiba

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : à la découverte de Windows 8

Recent Posts

Budget 2023 : la part belle au numérique ?

Formation cyber, très haut débit, identité numérique régalienne... Quelle place pour le numérique au budget…

4 heures ago

Stéphanie Schaer : la nouvelle patronne de la Dinum en 5 dates

De Bercy à la « période Borne », focus sur cinq moments qui ont jalonné…

10 heures ago

Lenovo : quand le DSI et le CTO s’alignent

L'alignement de responsabilités techniques fait partie des leviers activés par Lenovo pour affronter les soubresauts…

1 jour ago

SD-WAN : 10 marqueurs de reconfiguration du marché

NaaS, SD-Branch, performance applicative, « internet amélioré »... Lumière sur quelques tendances actuelles et futures…

1 jour ago

SD-WAN : qui sont ces fournisseurs qui « creusent l’écart » ?

Sur les quelque 70 fournisseurs SD-WAN qu'il a dans ses radars, Gartner en distingue une…

1 jour ago

Cloud collaboratif : UCaaS, CCaaS et CPaaS d’abord

Les entreprises investissent toujours plus la collaboration en mode cloud. Microsoft et Cisco dominent. Zoom…

1 jour ago