Actualités EPFL

L’avenir des processeurs passera-t-il par le MoS2 ?

L’EPFL annonce avoir réalisé une puce basée sur des transistors en molybdénite (MoS2) en lieu et place du silicium habituel. Un minéral qui permettrait de réduire drastiquement la taille des transistors. L’avenir du processeur ?