Actualités GDPR

RGPD : les 8 priorités pour être prêt le 25 mai

A compter du 25 mai 2018, le RGPD s’impose à toutes les entreprises et organisations. Voici les principales procédures et de bonnes pratiques à appliquer. Faute de quoi la CNIL pourra infliger de lourdes amendes.

,

L’approche tripartite de la conformité au RGPD

Le futur règlement général de l’UE sur la protection des données à caractère personnel (RGPD) est la plus importante révision de la législation sur la protection des données en près de 20 ans. Ce règlement entrera en vigueur le 25 mai prochain et tend à remplacer les différentes réglementations en matière de données dans l’Union européenne par une seule norme de protection pour l’ensemble de la région. Alors que l’échéance approche, une étude récente – réalisée par la société de logiciels Senzing – a révélé que 60% des entreprises européennes ne sont pas préparées à son arrivée. Avec le temps qui s’écoule, ces entreprises doivent redoubler d’efforts pour s’y conformer rapidement, mais beaucoup d’entre elles ne savent toujours pas comment décomposer la législation complexe en processus faciles à mettre en œuvre.

RGPD : la France mieux préparée que ses voisins ?

Se conformer au Règlement général sur la protection des données (RGPD) est un défi pour une majorité de responsables de la cybersécurité. Si tous ne sont pas “préparés”, des disparités existent entre les pays européens.