Management et services : Talan fait l’acquisition de Cereza Conseil

Régulations
Talan SSII

Le groupe Talan prolonge sa stratégie de croissance externe avec l’acquisition de Cereza Conseil, spécialiste des stratégies de transformation et d’optimisation dans le Transport, la Supply Chain et l’Assurance.

Après la fusion de Talan avec Asset Technology, en octobre 2011, qui avait permis au groupe Talan de renforcer son offre dans la BFI (Banque de Financement et d’Investissement) et sur l’Asset Management, le groupe franchit une nouvelle étape de croissance externe avec l’acquisition de Cereza Conseil, par échange d’actions.

Le modèle d’acquisition se traduit par le maintien en place de l’équipe dirigeante de Cereza, dont les trois associés deviennent directeurs associés et membres du Comité Exécutif du groupe Talan. Dominique Masutti, président de Cereza, continuera d’assurer la direction de la nouvelle entité.

Deux nouveaux pôles d’expertise

Après la Finance, les Utilities, les Télécoms et le Service Public, Talan renforce son expertise sur le Transport, la Logistique et la Supply Chain. Il profite également de l’expertise et du savoir-faire de Cereza pour créer une filière Assurance.

Si le premier apporte à la fois une expertise méthodologique et des capacités de off-shoring (Talan est présent à Tunis), le second apporte une expertise pointue d’assistance à maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’œuvre spécialisée sur le secteur. Notons par ailleurs que Cereza dispose de savoir-faire dans la BI (Business Intelligence) et les systèmes de pilotage.

C’est un pôle important autour du Transport, de la Logistique et de la Supply Chain qui se crée avec l’acquisition de Cereza et de sa filiale Synaptix. Ce secteur représente désormais le quart du chiffre d’affaires de Talan, avec plus de 100 consultants. Le nouvel ensemble vise un chiffre d’affaires de 68 millions d’euros en 2013.

Au-delà de la fusion des deux SSII, l’acquisition de Cereza par Talan et l’extension des domaines d’expertise qui l’accompagne viennent rappeler qu’il existe dans le tissus économique français des acteurs alternatifs qui n’ont pas à rougir des grandes sociétés de conseil et de service, qui occupent pourtant le devant médiatique… et qui souvent font appel aux compétences de ces petites SSII afin de satisfaire leurs grands clients, sans que ces acteurs de l’ombre ne puissent en tirer autant de profits !


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur