Talend renforce son offre open source de gestion de données

LogicielsOpen Source

La solution de gestion de données Talend 4.1 propose de nouveaux outils, la compatibilité avec la spécification CWM et un support avancé d’Hadoop. Une mouture qui ouvre de nouvelles possibilités.

Le spécialiste de l’intégration de données open source Talend présente aujourd’hui la version 4.1 de son offre, respectant ainsi son calendrier, qui consiste à fournir deux versions majeures par an; une en avril et une autre en octobre. Nous avons eu l’occasion de faire le point sur cette sortie et sur l’activité de la compagnie avec Fabrice Bonan, cofondateur de Talend et directeur des opérations. La société a été créée il y a cinq ans par Fabrice Bonan et Bertrand Diard (l’actuel président-directeur général de la compagnie), deux spécialistes de l’intégration de données. L’équipe s’est depuis largement étoffée, puisque Talend compte aujourd’hui 270 employés et plus de 1500 clients payants.

La compagnie s’axe aujourd’hui sur trois activités : la qualité de données, qui se place en amont de l’intégration de données. « C’est un élément important, car une mauvaise qualité des données peut faire exploser un projet d’intégration de données. » L’intégration de données est l’activité historique de la compagnie. « Nous venons de ce monde-là. Bertrand connait bien le marché, moi les outils. » Enfin, la gestion des données de référence (MDM pour Master Data Management) est le troisième pilier de la compagnie. « L’arrivée dans ce secteur s’est faite via une acquisition, ce qui est nouveau pour nous. L’idée était de pouvoir fournir une plate-forme unifiée : qualité de données, intégration de données et MDM. »

Talend 4.1 : plus standard, plus complet et toujours aussi intégré

« La version 4.0 de Talend présentait pour la première fois une offre unifiée. Avec la 4.1, nous adoptons la spécification CWM (Common Warehouse Metamodel) », explique Fabrice Bonan. La compatibilité avec cette spécification permettra à la solution de gagner en interopérabilité, mais elle sera aussi un gage de pérennité pour les clients de la compagnie.

Autre nouveauté, l’ajout d’un outil qui se place à mi-chemin entre la qualité de données et la MDM. « Nous comblons la zone grise entre ces deux domaines en proposant un outil spécifique permettant aux utilisateurs de prendre des décisions concernant les cas litigieux d’intégration de données. Une interface de ‘réconciliation’ en quelque sorte. »

Dernière annonce, Talend 4.1 propose un support avancé d’Hadoop, créé en partenariat avec Cloudera. Il permettra de tirer profit des infrastructures massives dans le cadre du traitement de données. Doit-on en déduire que l’application pourrait prochainement devenir compatible avec les services de cloud computing ? « Nous travaillons le sujet », confirme notre interlocuteur.

Talend 4.1 est disponible sous licence open source. La compagnie adopte un modèle classique, qui consiste à proposer des offres commerciales à valeur ajoutée, c’est-à-dire des solutions packagées comprenant des modules complémentaires et un support technique. La mise en place des projets s’appuie sur le vaste réseau d’intégrateurs de Talend qui compte aujourd’hui 170 références. « Nous intervenons toutefois parfois lors de la phase de lancement d’un projet », précise Fabrice Bonan.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur