Tata Communications simplifie l’intéropérabilité des réseaux 4G

4GRéseaux
roaming (crédi photo © carlos castilla - shutterstock)

Avec LTE Roaming Service, Tata Communications propose de prendre en charge l’interconnexion des réseaux 4G des opérateurs et simplifier la gestion du roaming.

Tata Communications a bien l’intention de simplifier la 4G LTE à l’intention de ses clients opérateurs. Après 18 mois de tests « intensifs », le fournisseur mondial de solutions de communications a annoncé, lundi 18 février, le lancement de ses services d’itinérance LTE. Une solution présentée au début du mois aux côtés de l’offre Virtual Private Roaming Hub.

Le « LTE Roaming Service » vise à éliminer les interconnexions et les complexités liées au fonctionnement de l’itinérance mondiale, affirme l’entreprise d’origine indienne dans son communiqué. L’offre passe par un service managé s’appuyant sur un seul point d’interconnexion facilitant ainsi la mise en liaison avec les réseaux de communication et laissant aux opérateurs le loisir de se concentrer sur leurs offres.

Remplacer des centaines de liens

« La solution gérée de bout en bout […] remplace le besoin d’associer des centaines de liens bilatéraux à travers un seul et robuste point d’interconnexion », souligne Tata Communications (TC) dans son communiqué.

Elle s’appuie sur les plates-formes Diameter Signalling eXchange pour l’authentification et les règles de contrôle, et IPX Connect pour le transport et l’itinérance des données. Le service s’accompagne de six niveaux de support et permet de gérer les services 2G/3G et 4G dans un même framework. Ce qui simplifiera pour l’opérateur la gestion de la transition de la 2G/3G vers le tout IP 4G.

« La demande pour les services 4G est prête à exploser au cours des deux prochaines années, avec certains fournisseurs qui annoncent des plans de prix comparables à ceux de la 3G, commente Jeffrey Bak, vice-président, Product Management Mobility Services, chez TC. À cette fin, notre service d’itinérance LTE est déjà en place pour réduire la complexité et les risques pour les opérateurs mobiles qui migrent vers la 4G. Ce qui apporte plus d’efficacité, permettant aux opérateurs de se concentrer sur leur cœur de métier et maximiser les opportunités de revenus autour de réseaux de prochaine génération. »

Le chiffre d’affaires de la 4G devrait dépasser les 100 milliards de dollars annuels en 2014 dans le monde, selon Juniper Research.


Voir aussi
Dossier : Tata Communications en perpétuelle évolution


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur