Tata Communications s’intéresserait à Cable & Wireless

Réseaux

Tata Communications est entré en négociation avec l’opérateur britannique de services télécom Cable & Wireless Worlwide en vue de son acquisition. Vodafone est également sur les rangs.

Cable & Wireless Worlwide (CWW) attire les convoitises. Après Vodafone, c’est au tour de Tata Communications de s’intéresser au fournisseur britannique de services de télécommunication aux entreprises et opérateurs. Le quotidien The Times of India rapportait, la semaine dernière, que l’offre du groupe indien pourrait s’élever à 1,2 milliard de dollars. Soit environ 910 millions d’euros, une somme sensiblement plus élevée que les 834 millions supposément proposés par Vodafone.

CWW fournit des prestations de télécommunication aux grandes entreprises et opérateurs au travers d’applications et de services de voix, données et IP en Europe (EMEA), en Amérique du Nord et en Asie. Le groupe exploite notamment 425 000 km de câbles, dont plusieurs liaisons sous-marines, des datacenters et propose des services d’hébergements. Autant d’éléments qui viendraient enrichir le catalogue de Tata Communications, entreprise du conglomérat indien Tata.

Une nouvelle dynamique pour Tata Communications ?

Bien que les discussions entre les deux entreprises n’en soient qu’à un stade très précoce, Tata Communications chercherait à lever 2 milliards de dollars en prêts à long terme, selon Reuters. Une somme qui permettrait de supporter le coût de l’acquisition et de régler quelques dettes. Si l’affaire se conclut, elle marquera le retour de Tata Communications dans les opérations d’acquisitions après près de trois ans d’absence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur