TDF se voit opérateur de datacenters en régions

CloudDatacenters
TDF opérateur datacenters régions

Le diffuseur de contenus audio et vidéo TDF entend profiter de son positionnement historique et du maillage de son réseau hertzien et télécoms pour devenir opérateur de datacenters en régions.

L’opérateur historique français et européen de télédiffusion TDF revient sur le devant de la scène avec le projet de profiter de son réseau, qui affiche onze mille sites en Europe, pour se faire une place dans le monde des datacenters, avec une approche en régions.

Un premier datacenter est annoncé pour le début de l’année 2013, mais le groupe a-t-il les moyen de ses ambitions ?

Un peu d’histoire

Si l’on se réfère à l’historique du groupe, la démarche de TDF a du sens… Rappelons tout d’abord que cet acteur est issu de l’éclatement de l’ORTF, la télévision publique française, en 1975. TéléDiffusion de France reprend le réseau de diffusion hertzienne terrestre et devient opérateur audiovisuel, en particulier pour le transport des programmes TV, ainsi qu’hébergeur d’équipements télécoms.

Le groupe devient TDF en 2004. Il déploie, exploite et maintient des réseaux de communication via l’hertzien terrestre, l’Internet ou encore le satellite. Il affiche également une importante activité multimédia : transport de programmes TV et radio sur Internet, information trafic en temps réel, cinéma numérique, gestion et distribution de contenus, etc.

Et il ambitionne, avec plus ou moins (plutôt moins ces dernières années) de succès, d’être un acteur de référence de la convergence des nouvelles technologies numériques et mobiles.

Opérateur de datacenters

Dans la composition d’un datacenter, le réseau est le troisième larron de l’infrastructure d’un projet, avec les serveurs et le stockage. Le positionnement de TDF en hébergeur de services disposant d’infrastructures, avec des capacités énergétiques et télécoms, fait tout le sel de l’annonce. Le Groupe TDF ambitionne donc de devenir opérateur neutre et indépendant de datacenters en régions.

« Grâce à notre forte capacité d’hébergement partout en France, au plus près de nos clients et des entreprises, nous pouvons proposer une gamme de services adaptée aux besoins de chacun », affirme Christine Landrevot, directrice de la Division Télécoms et Services de TDF. « Notre ambition est de faciliter le développement du business au cœur des régions, d’accompagner l’aménagement numérique des territoires dans une démarche de partenariat et de mettre à la disposition des entreprises locales un haut niveau de prestation. »

De fortes attentes en région

En marge des gros projets de datacenters et de cloud, dont certains profitent d’un financement public contesté, la demande d’accès à des datacenters en région est forte, mais mal considérée.

Elle est également complexe à servir, moins du coté de l’infrastructure informatique (serveurs et stockage) et immobilière (bâtiments, énergie et climatisation), que du coté de la fibre, qui peine à s’écarter des grands axes de fibre noire pour couvrir des zones estimées peu rentables pour les grands opérateurs.

Destinée aux opérateurs, aux fournisseurs de services, aux collectivités et aux institutionnels, l’offre de TDF, qui se veut neutre et indépendante, devrait séduire. À condition qu’elle profite réellement du maillage de son réseau hertzien et télécoms.

De même, la gestion d’un réseau, le cœur de l’activité de TDF, demeure éloignée de la gestion d’un datacenter. Enfin, le coût de l’opération est élevé, et TDF a été à la peine ces dernières années sur ses finances. Le groupe a marqué le pas avec la diffusion des chaines de télévision via le numérique (TNT et satellite) et surtout via Internet sur les réseaux télécoms.

Son arrivée sur le marché du datacenter en région pourrait bien être plutôt opportuniste, mais le modèle économique reste à confirmer. C’est pourquoi le premier datacenter signé TDF, qui s’ouvrira à Bordeaux Bouliac au second trimestre 2013, marquant le lancement de TDF sur cette activité, sera observé à la loupe.

Notez enfin que le groupe affirme que plusieurs autres projets de datacenters, à l’horizon 2013/2014, sont en cours de développement dans plusieurs régions françaises.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur