Pour gérer vos consentements :

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Une manière de répondre à la pression de la Commission européenne ? Il est tentant d’interpréter ainsi le lancement de Teams Essentials. Avec cette offre, on peut accéder au logiciel indépendamment de Microsoft 365.

De quelle pression parle-t-on ? À la suite d’une plainte de Slack, Bruxelles scrute les liens entre Teams et la suite bureautique. Objectif : comprendre dans quelle mesure leur combinaison renforce la position de Microsoft. Et si elle crée des barrières à l’entrée ou au développement sur le marché des applications collaboratives.

Slack demande principalement que les deux produits soient dissociés. Ce que Microsoft concrétise avec Teams Essentials. Mais doit-on vraiment s’attendre à une adoption massive de l’offre ? À 4 $/mois/utilisateur (abonnement annuel), elle est tout juste moins chère que Microsoft 365 Business Basic (5 $).

Ce dernier donne accès à Word, Excel et PowerPoint (en versions web), ainsi qu’à OneDrive, SharePoint, Exchange, Bookings, Planner et Lists. Il a d’autres composantes que n’a pas Teams Essentials. Entre autres, l’enregistrement des réunions, un add-on audioconférence et davantage d’espace de stockage en ligne.

Par rapport à la version gratuite de Teams, l’option Essentials apporte essentiellement trois éléments : des réunions plus longues (jusqu’à 30 heures vs 60 minutes), davantage de participants (300 vs 100) et deux fois plus de stockage (10 Go par utilisateur). Le tout, officiellement, pour un maximum de 50 personnes.

Teams Essentials et Microsoft 365 Business Basic ne sont pas régis par le même accord commercial. Avec le premier, Microsoft est responsable du traitement des données. Avec le second, il est sous-traitant. À noter par ailleurs : la mise à niveau doit s’appliquer à tous les utilisateurs de l’organisation (Teams Essentials ne peut coexister avec Teams Free).

Recent Posts

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

4 heures ago

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

9 heures ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

9 heures ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

1 jour ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

1 jour ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

1 jour ago