Pour gérer vos consentements :

Teams, incarnation du « métavers d’entreprise » chez Microsoft ?

Qui n’a pas son métavers ? Dans la lignée des annonces de Facebook, Microsoft s’est approprié le terme au premier jour de sa conférence Ignite. Il l’a notamment employé à propos de la jonction Mesh-Teams.

Présentée en mars, la plate-forme Mesh est destinée à développer des expériences collaboratives en réalité « mixte » (AR et VR). Expériences qui peuvent être des applications à part entière ou s’intégrer à des outils existants.

En l’état, la vitrine principale est une app spécifique au casque HoloLens 2. Elle illustre les capacités de Mesh. À savoir, essentiellement :

– Représenter des espaces virtuels 3D
– Y intégrer les participants sous forme d’avatars (avec l’objectif de permettre, à terme, un rendu photoréaliste en s’appuyant par exemple sur la technologie Kinect)
– Faire en sorte que ces participants aient une vision commune de l’espace et des objets qui s’y trouvent

Autre vitrine made in Microsoft : l’application AltspaceVR, dédiée à l’organisation d’événements virtuels. On lui a greffée, à travers Mesh, des fonctionnalités de sécurité allant de la gestion des sessions au contrôle de conformité.

Dynamics (aussi) à la mode métavers

La connexion avec Teams n’est pas encore effective. On nous promet une préversion dans le courant du 1er semestre 2022. Et pas seulement sur HoloLens 2. Elle embarquera des espaces de travail préconfigurés pour divers scénarios (réunions de travail, afterworks…). Les entreprises pourront créer les leurs ; et les employés, leurs avatars, qui seront liés à la plate-forme Mesh (et donc utilisables sur les applications compatibles).

Initialement, les avatars s’animeront en fonction de l’audio. On ira ensuite, nous explique-t-on, sur l’exploitation d’autres éléments : la vidéo, et plus globalement les capteurs disponibles en fonction de l’appareil.

Microsoft place une autre annonce dans la catégorie « métavers » : celle de Dynamics 365 Connected Spaces. Plus précisément la preview – prévue pour décembre – de cette offre connue précédemment sous la marque « Connected Store ».

Reflet du branding initial, les premiers scénarios que couvrira l’offre sont dans le domaine du retail.

– Analyse des flux en entrée et sortie des points de vente
– Optimisation des affichages
– Gestion des files d’attente

Illustration principale © Treecha – Adobe Stock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago