TechEd Europe 2010 : Microsoft lance son offre de cloud privé Hyper-V Cloud

CloudRéseaux

Microsoft complète son catalogue avec la gamme Hyper-V Cloud, dédiée spécifiquement à la mise en place rapide et facile d’infrastructures de cloud computing privé.

Berlin Microsoft vient d’avancer un nouveau pion sur l’échiquier du cloud computing. Brad Anderson, vice-président de la division management et sécurité de la compagnie, profite de la session d’ouverture de la Tech Ed Europe 2010 de Berlin pour lancer Hyper-V Cloud, un ensemble de produits et services qui permet à Microsoft de s’attaquer au marché du cloud privé. Hyper-V Cloud, ce sont en tout premier lieu des serveurs livrés préconfigurés par les partenaires de Microsoft, lesquels permettront de construire aisément un cloud privé.

C’est également – de façon plus large – une offre qui résout la problématique serveur, stockage, réseau, virtualisation et outils d’administration. Au cœur de cette solution, plusieurs logiciels de Microsoft sont à l’œuvre : le système d’exploitation Windows Server 2008 R2, l’hyperviseur Hyper-V et les outils de gestion de la gamme System Center.

Six compagnies ont d’ores et déjà signé avec la firme de Redmond pour proposer des serveurs Hyper-V Cloud : Dell, Fujitsu, Hitachi, HP, IBM et Nec. Notez que certaines proposeront leurs propres outils d’administration en plus de ceux livrés par Microsoft. Ce sera ainsi le cas d’HP, mais pas de Dell, qui colle à la configuration de référence proposée par Microsoft. In fine, ce choix dépendra du bon vouloir des OEM, dicté par les attentes et habitudes… de leurs clients. Bref, les professionnels optant pour Hyper-V Cloud auront le choix du fournisseur, mais aussi de la stratégie produit. Cette approche ouverte et flexible se veut différente de celle proposée par VMware ; un point que Microsoft compte bien mettre en avant pour imposer sa solution.

Hyper-V Cloud, ce n’est pas seulement du matériel, mais aussi un ensemble de services. De nombreux fournisseurs (plus de soixante-dix à ce jour) proposent ou proposeront ainsi des offres d’infrastructure prêtes à l’emploi. Du cloud privé hébergé, livré clés en main. Cloud privé in situ, hébergé ou public (au travers de Windows Azure), l’offre proposée par la firme est dorénavant plutôt aboutie. De plus, l’interopérabilité de ces diverses solutions est poussée. On peut donc envisager d’administrer l’ensemble à partir d’une console unique, via les outils System Center. Rappelons enfin que dans le secteur de l’interopérabilité et du cloud computing, la compagnie commence à s’ouvrir aux solutions tierces.

Brad Anderson
Brad Anderson

Microsoft complète ce dispositif en fournissant des guides de déploiement permettant à tout un chacun de construire son propre cloud privé. Au besoin, des partenaires de l’éditeur pourront vous aider dans cette tâche. Une bonne idée pour les professionnels qui souhaiteraient réemployer des serveurs existants. Dernier point, un programme d’investissement est lancé : dédié aux partenaires de la compagnie, mais aussi aux clients des solutions Hyper-V Cloud, il vise à accélérer l’adoption de ce portefeuille de produits et services.

Plus de détails sur l’initiative Hyper-V Cloud se trouvent sur cette page web du site de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur