Pour gérer vos consentements :
Categories: Emploi

Salaires IT : des rémunérations à six chiffres… aux Etats-Unis

Le site de recrutement Dice dévoile son guide des salaires Tech 2022. Les retours de plus de 7200 professionnels employés outre-Atlantique l’alimentent.

Aux Etats-Unis, le salaire annuel moyen dans les métiers IT affiche désormais six chiffres. Il a augmenté de 6,9% en 2021 pour atteindre 104 566 dollars.

Les principaux hubs technologiques sont concernés. Les salaires Tech ont considérablement augmenté à Seattle (+11,2% à 118 729 $) et dans la Silicon Valley (+5% à 133 204 $). La hausse a été plus modérée à New York (+1,1% à 115 510 $) et à Boston (+3,5% à 114 959 $).

Lorsque l’on s’intéresse aux fonctions, ce sont les administrateurs de bases de données qui ont enregistré les plus fortes augmentations entre 2020 et 2021 (+12% à 111 362 $). Le top management IT, les architectes systèmes, les ingénieurs cloud, cybersécurité et data affichent, de leur côté, les salaires les plus élevés.

En France, à qui profite la guerre des talents ?

Aux Etats-Unis, la demande exacerbée de compétences technologiques émanant des entreprises, ainsi que le quasi plein emploi dans les professions IT (le taux de chômage dans l’IT aux US est tombé à 2% en décembre 2021), influencent à la hausse les rémunérations.

En France, il n’y a pas de surenchère salariale généralisée. En revanche, l’inadéquation entre l’offre et la demande de « talents » profite aux experts.

« L’IT fait face à une pénurie de profils spécialisés principalement dans le développement, la cybersécurité, le cloud et la data », déclarait en septembre dernier Sacha Kalusevic, directeur de recrutements IT chez Michael Page Technology pour la France.

Le rapport de force penche « très fortement » en faveur de candidats qui poursuivent en moyenne « entre 4 et 5 processus de recrutement simultanément ».

Selon un autre cabinet de recrutement, Robert Half, dans les technologies de l’information et le numérique français, le salaire annuel moyen varie de 36 750 euros pour un technicien systèmes et réseaux en début de carrière, à Paris, à 147 000 euros pour un DSI expérimenté.

Les salaires franciliens sont supérieurs d’environ 5% à la moyenne d’autres pôles urbains.

(crédit photo Kevin Ku via Pexels)

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

2 jours ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

2 jours ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

3 jours ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

3 jours ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

3 jours ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

4 jours ago