Tekelec se paie Santara, ou la voix paquétisée

Réseaux

Le groupe, longtemps spécialisé dans les équipements de test, se renforce sur un domaine considéré comme très porteur

Tekelec continue sa ré-orientation. La signature d’un accord pour le rachat de Santera, une start-up spécialisée dans la paquétisation de la voix, en est un signe tangible.

L’acquisition pour un montant de 28 millions de dollars en ‘cash’, va permettre au groupe, jusqu’ici spécialiste des équipements de test, de se rédéployer sur des créneaux de marché considérés comme plus porteurs. Il y a un an, Tekelec avait cédé son activité d’équipements de diagnostics et de tests de réseau à Catalpult Communications. Les 200 employés de Santera vont rejoindre les 75 salariés d’une des divisions de Tekelec. La société Santara, avec sa marque, continuera ses activités comme filiale du groupe, détenue à 52 % dans un premier temps, en attendant une prise de participation supérieure.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur