Tele2: l’agitation, ça paye

Cloud

L’opérateur européen alternatif annonce des résultats supérieurs aux attentes

Le trublion Tele2 va bien. L’opérateur alternatif européen, présent sur les marchés du fixe, du mobile et de l’Internet haut débit annonce pour les trois derniers mois un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) de 1,69 milliard de couronnes suédoises (179,5 millions d’euros), contre 1,46 milliard attendu en moyenne par les analystes et 1,67 milliard sur la période correspondante de l’an dernier.

Son chiffre d’affaires trimestriel a atteint 12,04 milliards de couronnes, contre un consensus de 11,90 milliards et 10,71 milliards au deuxième trimestre 2004. “L’amélioration d’un trimestre sur l’autre est due pour une large part à la Suède, où la téléphonie mobile a réalisé de bons résultats. Par rapport au deuxième trimestre 2004, le principal moteur a été l’Europe centrale, et l’Allemagne en particulier”, déclare le groupe dans un communiqué. Point faible des résultats, le nombre de nouveaux clients sur le trimestre n’a été que de 722.000, contre 981.900 attendus en moyenne par les analystes. Par ailleurs, en Europe du Sud, région qui inclut le marché français pour le groupe, l’Ebitda a reculé au deuxième trimestre à 272 millions de couronnes, contre 359 millions il y a un an. Au mois de juillet, Tele2 Netherlands, la filiale néerlandaise de l’opérateur de télécommunications suédois Tele2, annonçait le rachat du néerlandais Versatel pour 1,34 milliard d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur