Tele2 s’attaque à Skype en Belgique

Régulations

L’opérateur lance Parlino, un service de téléphonie sur Internet. Un lancement local en forme de galop d’essai ?

Le succès de Skype et de ses 100 millions d’utilisateurs continue à susciter les convoitises. Chacun y va désormais de son service maison: Google, Neuf Cegetel… Le dernier à se lancer est Tele2 qui annonce ‘Parlino’, un service de VoIP en tout point semblable à Skype.

Selon nos informations, Parlino est pour le moment réservé au marché belge. Le service de presse français de l’opérateur nous explique qu’un lancement français n’est pas encore prévu. Mais il semble que le groupe suédois cherche d’abord à tester son service en Belgique avant un lancement à plus grande échelle. Parlino propose donc la VoIP via un logiciel dédié. Il permet de téléphoner gratuitement, de PC à PC, entre abonnés à ce service. Comme Skype, les utilisateurs peuvent également téléphoner vers des postes fixes. La communication est ici payante. Mais Tele2 affirme être moins cher que Skype: 1,5 centime la minute, contre 2 centimes chez Skype. Pour appeler un GSM belge, le tarif Parlino est de 17 centimes la minute, contre 21 centimes chez Skype. Parlino permet également de ‘nomadiser’ la VoIP: il s’agit de la location (2,95 euro/mois) d’un numéro fixe à l’indicatif du pays où l’utilisateur réside, mais sur lequel il peut être appelé où qu’il se trouve dans le monde. Le groupe suédois insiste également sur l’interopérabilité de son application: “Skype est un logiciel propriétaire qui conserve son application fermée. A l’inverse, Parlino utilise un protocole ouvert et nous sommes actuellement en discussion avec d’autres acteurs de la Voix sur Ip pour envisager d’éventuelles interconnexions entre nos applications”, a expliqué à la presse belge Marc Nylen, directeur de Parlino. Tele2 refuse pour le moment de fixer des objectifs pour Parlino et ne pense pas que ce service cannibalisera ses offres de téléphonie fixe. “Ce risque existe de toute façon déjà avec les autres produits de téléphonie par Internet, autant donc que cela fasse partie de notre gamme de produits”, répond à la Libre Belgique Grégoire Dallemagne, le patron de Tele2 Belgique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur