Tele2 traite d’ ‘alibis’ les opérateurs MVNO en France

Régulations

Les MVNO, ou opérateurs mobiles virtuels, ne sont pas crédibles, du moins en France, estime l’opérateur suédois qui ne renonce pas à demander le droit d’être présent sur ce marché

Tele2 ne déroge pas à son habitude de fustiger les acteurs du marché des mobiles, opérateurs ou autorités réglementaires… ”

Les projets d’opérateurs mobiles virtuels (MVNO) [sont des] alibis qui apparaissent en ce moment; ils montrent par la modestie de leurs objectifs et de leurs tarifs, que nous avons raison de continuer à demander le droit de participer à ce marché pour l’animer“, confie Jean-Louis Constanza, dg de Tele2 France, au magazine ‘Mobile Business’. Il renchérit les propos du président de l’opérateur, Lars-Johan Jarnheimer, tenus le 2 août dernier: “Il n’y a toujours pas de vrais MVNO en France!“. Selon JL Constanza, le retour sur investissement des capitaux employés par SFR affiche une plus-value de 69% en 2002, “ce qui montre bien que ces investissements sont tellement rentables qu’ils s’apparentent à une rente de monopole, donc à une captation de richesse.” Il ajoute, reprenant l’argument de Bouygues Telecom: “SFR partage sans vergogne le monopole du mobile avec Orange(…) Cela fait longtemps qu’ils ne se font plus concurrence sur les prix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur