Téléchargement : l’UE annonce un plan pour les contenus en ligne

Régulations

La Commission s’apprête à mettre sur pied un plan destiné à favoriser les ventes des contenus en ligne. Tout en protégeant les ayants droits

L’UE veut soutenir la vente de contenus propriétaires en ligne. La Commission européenne a annoncé, d’après l’AFP, sa volonté de mettre sur pied un plan pour augmenter les ventes de jeux, film et musique en ligne. Des recommandations devraient voir le jour au courant de l’année 2008.

Pour Viviane Redding, commissaire européen chargée de la société de l’information et des médias, les 500 millions de consommateurs de l’Union européenne représentent un argument suffisant pour la mise en place d’une solution adaptée et commercialement viable.

Les solutions proposées par la commissaire n’ont rien de révolutionnaires. Une alliance entre fournisseurs d’accès Internet, opérateurs des télécoms et fournisseurs de contenus devrait permettre la multiplication et la diversification du matériel téléchargeable sur la Toile. Et la protection des ayants droits.

La Commission met en avant un autre aspect économique de choix. L’application des futures mesures pourrait gonfler les gains des industries des jeux, des films et de la musique en ligne. Leur chiffre d’affaires devrait croître et être multiplié par quatre d’ici 2010.

Pour mémoire, la commission Olivennes en France avait présenté des lors de la remise de ses conclusion des propositions similaires, à savoir une multiplication de l’offre, mâtinée d’un certaine dose répressive. Rien ne garantit que la Commission, garante autoproclamée des droits propriétaires, n’emprunte une voie identique.

La Commission annonce dors et déjà sa volonté de “combattre le piratage et le partage non autorisé de fichiers [sous copyright]”. Certaines choses ne changent décidement pas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur