Pour gérer vos consentements :

TelecityGroup-Interxion numéro 1 en Europe en cas de fusion

Le cabinet Synergy Research Group a fait une simulation du paysage potentiellement recompose du marché européen (EMEA) de la collocation de salles suite à l’annonce, mercredi, d’absorption d’Interxion par TelecityGroup. Il en resort que, sur la base des données agrégées des deux groupes au troisième trimestre 2014, la fusion permettrait au novuel ensemble de s’accaparer 15% du marché contre 9% pour son plus proche concurrent Equinix. Jusqu’alors, TelecityGroup et Interxion se disputent la deuxième place du classement tout en menaçant régulièrement la position du premier.

D’un point de vue plus détaillé, l’entité TelecityGroup enrichie d’Interxion serait première sur les marchés anglais et hollandais, numéro deux en Espagne et Suisse et en troisième position en France et outre-Rhin. Les datacenters du nouvel ensemble opèrent également en Suède, Irlande, Autriche, Belgique, Danemark, Italie et Finlande où ils s’arrogeraient plus de 30% des parts de la zone.

10% de croissance annuelle

La région EMEA représente 33% du marché mondial de la collocation. Avec respectivement 39 et 37 sites principalement concentrés en Europe, Interxion et TelecityGroup resteraient néanmoins derrière Equinix sur le plan mondial. Outre la zone Europe, l’hébergeur américain couvre les marchés américains, Nord et Sud, et l’Asie-Pacifique.

Face à une industrie en croissance de 10% par an, « il n’est pas étonnant que les principaux opérateurs essaient d’étendre leur empreinte géographique, estime Synergy Research. Les fusions et acquisitions permettent d’atteindre des objectifs de croissance beaucoup plus rapidement qu’en organique et nous continuons de voir un flux constant d’offres pour que les centres de calculs élargissent leur présence sur le marché. » La fusion TelecityGroup-Interxion inaugure peut-être une période de consolidation. La finalisation de l’opération, qui devra encore recevoir l’approbation des autorités de concurrence, est attendue dans le courant du deuxième semestre 2015.


Lire également
Régis Castagné, Equinix : « les datacenters exigent une présence humaine renforcée et qualifiée.»
Les datacenters français inquiets sur le rééquilibrage des tarifs de l’électricité
Interxion prend possession du datacenter marseillais de SFR

crédit photo  © .shock – Fotolia.com

Recent Posts

Cybersécurité : pourquoi Pradeo s’offre la start-up rennaise Yagaan

En prenant le contrôle de Yagaan, Pradeo dit engager la consolidation entre acteurs français de…

5 heures ago

6 casques VR pour le métavers d’entreprise

Quelles portes d'entrée dans les métavers B2B ? Côté casques, voici six modèles d'autant de…

5 heures ago

ESN 2022 : le top 10 en France

L'année 2021 est marquée par une croissance de 12 % pour les ESN et ICT,…

6 heures ago

OpenStack assouplit sa politique de saut de version

OpenStack va simplifier le basculement entre des versions majeures non consécutives, avec les mêmes garanties…

9 heures ago

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

1 jour ago

Linux : Debian passe au firmware propriétaire

Debian 12 va officiellement inclure du microgiciel propriétaire. Un coup de canif dans le "contrat…

1 jour ago