Telecom Italia prévoit d’investir 760 millions d’euros

Régulations

Peu de temps après le lancement de son OPA de 14,5 milliards d’euros sur sa filiale de téléphonie mobile, l’opérateur italien présentait hier son plan d’investissements 2005-2007

À ce jour, et notamment après la reprise de Tiscali France, pour 280 millions d’euros, l’opérateur est le quatrième acteur en matière d’Internet sur le marché français, avec 1 million de clients, dont 400.000 en haut débit et le reste en téléphonie et bas débit. Le plan triennal présenté hier, qui prévoit 760 millions d’euros d’investissements dans le haut débit révèle l’appétit gargantuesque de la firme.

En effet, outre son objectif de synergies de 1,5 milliard d’euros sur trois ans (dont 1,5 milliard de réductions des dépenses d’investissement et 400 millions d’euros d’économies de gestion), le groupe souhaite renforcer sa position en Europe et entend aussi se concentrer sur les immenses marchés Turc et Brésilien. L’investissement total en Europe, au Brésil et en Turquie, s’élèverait, selon le quotidien Les Échos à 760 millions d’euros. Le président de Telecom Italia, Marco Tronchetti Provera s’est expliqué de son choix hier devant la communauté financière :“La convergence entre le fixe et le mobile est en train d’exploser en Europe. Nous voulons également la mettre en ?uvre en Turquie, où nous allons participer à la privatisation de Turk Telecom”. Après le désengagement de Belgacom, Télecom Italia souhaite bien rester dans la course à la privatisation de Turk Telecom, dont le gouvernement aimerait vendre 55% du capital. Le plan triennal concerne également son propre marché, à ce propos l’opérateur a annoncé le lancement d’une nouvelle offre de téléphonie sur Internet, avec appels locaux illimités au tarif de 15 euros par mois. Et à partir du mois de juin, le groupe devrait lancer la télévision sur IP dans quatre villes italiennes: Rome, Valence, Milan, Bologne. Le P-dg de l’opérateur a également annoncé que Telecom Italia voulait conserver son pole audiovisuel et ainsi jouer un rôle dans la TNT. En ce qui concerne l’Hexagone, un service de voix sur IP sera lancé ce mois-ci. En présentant cet ambitieux plan d’investissements, le géant des télécommunications mise gros sur le succès du haut débit, et en se lançant à la conquête de nouveaux espaces, il confirme sa position de leader sur le marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur