Telecom Italia se réorganise

Cloud

L’opérateur historique italien va créer 4 divisions. La vente de TIM est
oubliée

Telecom Italia s’engage-t-il enfin dans une stratégie ferme et définitive ? Après avoir semé le trouble en Italie en annonçant un virage stratégique consistant à se séparer de sa filiale mobile TIM, le groupe a finalement annoncé que la séparation était annulée.

En octobre dernier, le groupe et soin nouveau président (Guido Rossi) confirmait “que la convergence entre téléphone fixe, mobile, haut débit et contenus médias reste son principal objectif stratégique (…) sans renoncer aux bénéfices de l’intégration fixe-mobile”.

Bref, comme tous ses concurrents européens comme France Télécom, le groupe italien parie sur l’intégration et la convergence. Et pour accélérer cette convergence, l’opérateur dépensera jusqu’à 9 milliards d’euros au cours des dix prochaines années afin de “moderniser son réseau”, c’est à dire, proposer la fibre au plus vite.

Aujourd’hui, l’opérateur annonce une réorganisation de ses activités. Il a annoncé qu’il comptait créer quatre divisions à partir de sa téléphonie fixe, de sa téléphonie mobile, de son réseau et de son segment “Top Client” et que ses directeurs seraient directement sous les ordres de l’administrateur délégué, Riccardo Ruggierro.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur