Telecom Italia se réorganise

Cloud

L’opérateur historique italien va créer 4 divisions. La vente de TIM est
oubliée

Telecom Italia s’engage-t-il enfin dans une stratégie ferme et définitive ? Après avoir semé le trouble en Italie en annonçant un virage stratégique consistant à se séparer de sa filiale mobile TIM, le groupe a finalement annoncé que la séparation était annulée.

En octobre dernier, le groupe et soin nouveau président (Guido Rossi) confirmait « que la convergence entre téléphone fixe, mobile, haut débit et contenus médias reste son principal objectif stratégique (…) sans renoncer aux bénéfices de l’intégration fixe-mobile ».

Bref, comme tous ses concurrents européens comme France Télécom, le groupe italien parie sur l’intégration et la convergence. Et pour accélérer cette convergence, l’opérateur dépensera jusqu’à 9 milliards d’euros au cours des dix prochaines années afin de « moderniser son réseau », c’est à dire, proposer la fibre au plus vite.

Aujourd’hui, l’opérateur annonce une réorganisation de ses activités. Il a annoncé qu’il comptait créer quatre divisions à partir de sa téléphonie fixe, de sa téléphonie mobile, de son réseau et de son segment « Top Client » et que ses directeurs seraient directement sous les ordres de l’administrateur délégué, Riccardo Ruggierro.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur