Télécoms: comment contrôler ses factures multi-sites?

Régulations

Comment un grand compte peut-il optimiser ses coûts télécoms, devant la complexité des diverses facturations multi-opérateurs? En usant de méthodes solides, ou en adoptant des solutions déjà bien rodées, comme celles de Consotel

Les opérateurs ont répondu aux attentes de leurs grands clients en leur proposant des outils pour suivre la facturation, en consolidant les sites , par exemple. Mais il reste un long chemin à parcourir, surtout lorsque l’hétérogénéité des intervenants, opérateurs en concurrence, contrat de flotte mobile, etc., rend le dossier épineux.

Pas étonnant donc que des prestataires spécialisés, proches du terrain, aient réussi à affiner des outils pratiques, relativement peu complexes à mettre en oeuvre. C’est le cas de Consotel, qui, en cette fin d’année 2005, délivre de nouvelles fonctionnalités intéressantes. Ainsi l’application ConsoView (version 2.1) permet d’agréger les télécoms des différentes sociétés appartenant à un groupe et d’en avoir une vue plus claire. L’accès s’effectue via le Web (donc, en mode ASP, locatif), avec des commandes d’une réelle simplicité. Les récents développements de ces modules, éprouvés en interne dans le cadre de missions de conseil en télécoms (inventaire ? rationalisation des ressources ? optimisation des achats ? contrôle des factures ? déploiement opérateurs), viennent d’être déployés dans la version 2.1 de ConsoView, solution destinée aux entreprises et organismes publics. ConsoView (qui vise les directions générales, directions administratives et financières, direction des services généraux ou services techniques, DSI, directions télécoms, directions des achats…) se définit comme “l’offre du marché la plus complète en termes de traitement automatique des imports de factures électroniques des opérateurs du marché professionnel français“. Les récentes évolutions: – constitution de sous-groupes par combinaison de sociétés du même groupe, permettant un accès aux périmètres désirés; – pour chaque société du groupe, possibilité d’ouvrir ou non l’accès à son seul périmètre; un tableau de bord partiel permet de visionner les télécoms selon différents axes: . par produit (lignes analogiques / minitels / SDA / communications nationales?) . par fonction de ligne (ascenseur / back-up / centre d’appel /?) . par opérateur (un opérateur précis / tous les opérateurs mobiles /?) . par zone géographique. Une ‘start-up’ française

Consotel a été créée en 2000 par trois professionnels des télécoms: Christian Cor, 38 ans, fondateur d’un opérateur télécoms alternatif et ex-dg de LDI Telecom ; Vincent Michel, 38 ans, titulaire d’un DEA en économie industrielle (Sorbonne) et économie des télécommunications (CNAM), ancien cadre de l’ART (ARCEP) et ex-responsable des affaires réglementaires de MCI en France; enfin, Damien Bretillot, 38 ans, fondateur d’un opérateur télécoms alternatif et ex-dga de LDI Telecom.

Labellisée « société innovante » par l’ANVAR (Agence Nationale pour la Valorisation de la Recherche), pour ses logiciels originaux, la société compte parmi ses clients : LVMH, Bull, Galeries Lafayette, Suez, La Poste, Philips, JC Decaux, Véolia, Elis, Bricorama, Lacoste, Estée Lauder, Texas Instruments, UNEDIC, le Ministère de la Justice? Consotel se définit comme une société de conseil en télécoms et comme éditeur de logiciels spécialisée dans la maîtrise des coûts télécoms.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur