Telefonica décroche la 2e licence fixe au Maroc

Régulations

Meditelecom, filiale de l’espagnol Telefonica, souffle la victoire à Maroc Telecom pour qui la pilule est dure à avaler

Meditelecom opérera une boucle locale, une licence de téléphonie longue distance et une licence internationale, a ajouté l’autorité de régulation marocaine dans un communiqué.

La nouvelle licence de Meditelecom mettra fin au monopole de Maroc Telecom sur les lignes fixes. Ce dernier est détenu à 51% par Vivendi Universal. Dans ce pays où la téléphonie ne présente qu’un taux de pénétration de 4,3% (1,3 million d’abonnés), beaucoup reste à faire. L’arrivée de ces nouveaux acteurs sur le marché est de bon aloi pour les Marocains qui vont connaître une guerre des prix entre Meditelecom et Maroc Telecom. L’égyptien Orascom Telecom et le marocain Maroc Connect étaient également candidats. Medicom a proposé 75 millions de dirhams (6,8 millions d’euros) pour le droit d’exploiter la licence, tandis que l’offre de Maroc Connect, venue deuxième, se montait à 50 millions de dirhams, a ajouté l’ANRT. Dans le cadre de la libéralisation du marché marocain des télécommunications, l’autorité examine toujours des offres pour des boucles locales. Un porte-parole de l’ANRT a indiqué le mois dernier que deux licences seraient encore accordées dans le cadre de l’appel d’offres. L’autorité prévoyait à l’origine d’accorder des licences pour un nombre de boucles locales pouvant aller jusqu’à six, ainsi que deux pour la longue distance et deux internationales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur