Telefonica en hausse

Cloud

Croissance à deux chiffres pour le premier opérateur télécoms de la zone hispanophone

Le succès rapide de la téléphonie mobile en Amérique latine profite à Telefonica, l’opérateur espagnol présent sur toute la zone hispanophone. Le groupe affiche une santé de fer avec une hausse de 36% de son bénéfice net à 912 millions d’euros pour le premier trimestre.

Son résultat d’exploitation a bondi de 25,5%, à 1,88 milliard d’euros et son chiffre d’affaires a augmenté de 17% à 8,28 milliards d’euros, en grande partie grâce à l’acquisition de dix compagnies de téléphone en Amérique latine à BellSouth (voir notre article). Au 31 mars 2005, Telefonica comptait 131 millions de clients dans le monde entier, en hausse de 28,6% par rapport au premier trimestre 2004. Le mobile, dont le nombre d’abonnés affiche une hausse de 50,4%, représente 81,4 millions de clients, dont 59,1 millions en Amérique latine. Quant au nombre de clients de lignes à haut débit, Telefonica en recense 3,5 millions, en hausse de 56,5% sur un an. Le bénéfice opérationnel avant dépréciation et amortissement (OIBDA) dépasse également les prévisions à la suite d’un programme de réductions d’effectifs dans la division de téléphonie fixe, Telefonica de Espana. Il augmente de 16% à 3,41 milliards d’euros. Telefonica s’est emparé en mars dernier de Cesky Telecom, opérateur public tchèque en voie de privatisation pour 3,5 milliards de dollars. Le groupe a également dit qu’il comptait investir 3 milliards d’euros dans la technologie DSL en Espagne d’ici à 2008. Une somme colossale comparée aux deux milliards d’euros investis depuis 2000.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur