Telefonica en hausse, mais NTT en baisse serait démantèlé

Cloud

Les deux géants des télécoms affichent des résultats contrastés

La vague des résultats trimestriels continue. Chez les opérateurs, Telefonica annonce un bénéfice net en hausse de 39,6% au premier trimestre, dépassant le consensus, à 1,27 milliard d’euros.

Le groupe espagnol a dit profiter de l’expansion de sa téléphonie mobile et d’une récente vague d’acquisitions en Europe. Le chiffre d’affaires est conforme aux estimations les plus hautes, en hausse de 45% à 12,04 milliards d’euros. La filiale sans fil Moviles, qui a annoncé ses résultats jeudi, le britannique O2 et d’autres filiales mobiles ont représenté la moitié de ce montant. Les résultats de la téléphonie fixe ont été dopés par la croissance du haut débit et le groupe a constaté une croissance de 47% du nombre des lignes d’abonnés à plus de trois millions. Le japonais NTT serait démantelé La situation est moins bonne pour le japonais NTT qui fait état d’une baisse de 1,7% de son bénéfice d’exploitation lors de l’exercice clos le 31 mars. Le premier groupe mondial du secteur par le chiffre d’affaires a dégagé un bénéfice opérationnel de 1.190 milliards de yens (8,4 milliards d’euros) au cours de l’exercice. Le chiffre d’affaires a reculé de 0,6% à 10.740 milliards de yens. Le gouvernement japonais envisage de démanteler NTT qui possède actuellement cinq divisions principales proposant de la téléphonie mobile, locale, longue distance et des services de données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur