Telefonica et Vodafone vont mutualiser leurs infrastructures

Réseaux
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Crise oblige

En ces temps de vaches maigres, l’union fait parfois la force. Même lorsqu’on est concurrents. L’espagnol Telefonica et le britannique Vodafon e ont ainsi décidé de partager leurs infrastructures mobiles existantes en Allemagne et en Irlande, et de mutualiser leurs dépenses dans le déploiement de nouveaux réseaux en Espagne, en Allemagne, en Irlande et en Grande-Bretagne.

“Ce programme pourrait générer d’importants avantages, notamment des économies de coûts chiffrées en centaines de millions d’euros pour les deux sociétés au cours des 10 prochaines années”, déclarent les deux opérateurs dans un communiqué commun.

Cette collaboration consistera en un partage des infrastructures de réseaux 2G et 3G (par exemple, au lieu d’avoir chacun leur antenne-relais pour desservir un même endroit, les deux groupes n’en utiliseront plus qu’une seule), permettant d’en diviser le coût et d’en accélérer le déploiement.

Face au contexte économique, il semble que les opérateurs soient à la recherche de solutions alternatives afin d’optimiser leurs investissements. La mutualisation des équipements constitue donc une solution, on citera également l’initiative de l’équipementier chinois ZTE qui propose désormais des offres de financementauprès des opérateurs qui ont du mal à lever des fonds.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur