Telefonica va se séparer de 20% de ses effectifs

Cloud

L’opérateur espagnol va se serrer la ceinture: 9000 emplois devraient être supprimés en trois ans

Premier opérateur du pays, Telefonica connaît, comme tous les grands opérateurs européens, des difficultés financières. Et comme partout, un des moyens utilisés pour redresser la barre est de dégraisser, massivement. Il s’agit de la première réduction d’effectifs réalisée par l’entreprise depuis juillet 2000.

Le groupe annonce son intention de réduire, cette année, ses effectifs de 4.500 personnes dans sa filiale de téléphonie fixe en Espagne, affirme jeudi la presse madrilène. Cette filiale compte plus de 40.000 employés. Part de marché en baisse de 20% Cette “charrette” ne serait que la première. Selon la presse, Telefonica envisagerait de supprimer un total de 9.000 emplois dans les trois prochaines années, suite à une diminution de son chiffre d’affaires dans la téléphonie fixe en Espagne consécutive à une perte de part de marché de 20% au profit de ses concurrents Auna, Jazztel et Uni2 (France Télécom). Consulté par l’AFP, un porte-parole de Telefonica a confirmé que la direction du groupe a évoqué la nécessité d’une contraction des effectifs, sans toutefois donner de chiffre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur