Pour gérer vos consentements :

Télégrammes : Angler kit dominant, Oracle Android again, Google Nearline 100 Po, Microsoft Send

  • Angler est le kit d’exploits préféré des cybercriminels. C’est une étude des chercheurs de SophosLab qui montre cette rapide adoption. Apparu en 2013, Angler occupe en mai 2015 82,2% de part de marché sur ce secteur des outils de piratage. Angler intègre des failles zero day, des malwares, des techniques d’attaques, etc. Il a surtout réussi à prendre la place laissée vacante par BlackHole dont le fondateur a été arrêté en 2013. En seconde position, on retrouve le kit Nuclear avec 16% de part de marché.
  • Oracle a demandé à la justice une mise à jour de son dossier dans l’affaire contre Google sur la violation de brevet Java dans Android. Après le rejet du recours de la firme de Mountain View auprès de la Cour Suprême, les deux acteurs vont revenir devant les tribunaux. Et Oracle entend bien que sa dîme soit proportionnée à la part de marché de l’OS mobile sur le marché. Dans sa lettre au juge William Aslup, Oracle indique « « le dossier du premier procès ne reflète pas la situation actuelle du marché, y compris la position améliorée de Google dans la publicité et les résultats financiers globaux de son infraction continuent à augmenter ».
  • Google Nearline, service d’archivage dans le Cloud est officiellement lancé, après une version bêta qui courait depuis le mois de mars. Cette solution permet de stocker de grands volumes de données qui ne servent pas beaucoup (cold storage). Les entreprises veulent donc de la capacité à des coûts les plus bas possibles. Pour se démarquer de son concurrent Amazon (avec son offre Glacier), Google a décidé de frapper un grand coup en offrant 100 Po de données archivées pour les clients qui souscriraient à l’offre. Habituellement, la société facture 1 cent par Go archivée soit un cadeau de 10 000 dollars.
  • Microsoft annonce le lancement de l’application Send pour iPhone, que l’on peut présenter comme une application de messagerie légère. Il s’agit d’un compromis entre la messagerie instantanée et les mails. Pour se connecter, l’utilisateur doit disposer d’un compte de messagerie Outlook ou Office 365. L’application est disponible pour l’instant qu’aux Etats-Unis et au Canada. Microsoft prévoit de développer ce service de chat via email sur d’autres plateformes.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Recent Posts

RGPD : Max Schrems et Edward Snowden critiquent son efficacité

Quelle réalité pour la protection des données personnelles sous l'ère RGPD ? Edward Snowden et…

14 heures ago

Investissements IT : la demande de logiciels dope le marché

Parmi 5 grands segments du marché IT, les logiciels d'entreprise afficheraient la hausse la plus…

15 heures ago

Services SaaS : comment rédiger son contrat ?

Maitre Céline Barbosa, avocate du cabinet IncentAct, détaille les précautions à prendre et les points…

15 heures ago

Mobilité : qui sont les principaux fournisseurs de services managés ?

Qui sont les têtes d'affiche des services de mobilité managés et qu'attendre de leurs offres…

21 heures ago

IBM Consulting France trouve son nouveau DG chez Accenture

Après 30 ans passés chez Accenture, Alex Bauer est nommé Directeur Général d’IBM Consulting France.

2 jours ago

Cybersécurité : KnowBe4 acquiert SecurityAdvisor 80 millions $

En rachetant SecurityAdvisor, la plateforme KnowBe4 ambitionne de mieux corréler et réduire les risques cyber…

2 jours ago