Pour gérer vos consentements :

Télégrammes : capteurs d’empreintes vulnérables, CA se renforce dans l’identité, Nokia coûte 10 milliards à Microsoft

  • Les capteurs d’empreintes digitales vulnérables. Black Hat, la conférence dédiée à la sécurité, a ouvert ses portes aujourd’hui, mercredi 5 août. Et les premières révélations de vulnérabilités tombent. Deux chercheurs de FireEye, Tao Wei et Yulong Zhang, ont mis en évidence un nouveau moyen d’attaquer les terminaux Android afin d’en extraire les empreintes digitales des utilisateurs (du moins pour les terminaux qui disposent d’un capteur biométrique dédié comme les derniers Samsung, HTC ou Huawei). Les chercheurs auraient ainsi réussi à récupérer l’image d’une empreinte digitale mettant ainsi en évidence le fait que les constructeurs ne verrouillent pas complètement le capteur après usage. Une fois les données de l’empreinte digitale en main (si l’on peut dire), les attaquants peuvent potentiellement s’en servir pour des actions malveillantes à travers des services propres aux services d’identité, d’immigration ou de casier judiciaire. Les constructeurs concernés ont, depuis, patché leurs appareils mobiles. Mais le problème concerne aussi les PC mobiles. En revanche, l’iPhone 6 serait épargné par la question alors qu’il chiffre les données des empreintes dès leur numérisation au niveau du capteur.
  • CA rachète Xceedium. L’éditeur de solutions IT pour les entreprises CA Technologies renforce son portefeuille de solution de sécurité. L’entreprise américaine a annoncé avoir signé un accord définitif pour acquérir Xceedium, un éditeur spécialisé dans les solutions de gestion d’identité pour les Cloud privés comme publics et hybrides. Proposé sous forme d’une appliance physique ou virtuelle ou encore d’une image pour machine Amazon, la solution Xsuite de Xceedium propose une approche à base de proxy centrée sur l’identité à travers une gestion centralisée de l’authentification. Les termes de l’opération n’ont pas été dévoilés. Elle devrait être finalisée dans le courant du trimestre.
  • Nokia a coûté 10 milliards de dollars à Microsoft. Entre le rachat des terminaux en avril 2014 pour 7,5 milliards de dollars initié par Steve Balmer et le rétropédalage sur l’activité constructeur orchestré par son successeur Satya Nadella, l’opération Nokia aura coûté 10 milliards de dollars pour l’année fiscale 2015 (clôturée le 30 juin) a révélé Microsoft dans un document remis au gendarme de la Bourse américaine. Et 127 millions en 2014. Des pertes records dues à « des dépenses de dépréciation, d’intégration et de restructuration », justifie Microsoft dans le formulaire boursier. Sur son dernier trimestre, Microsoft avait annoncé une perte historique de 3,2 milliards de dollars, essentiellement à l’opération Nokia.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Recent Posts

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

1 jour ago

5G : le Canada rejette Huawei

Le gouvernement de Justine Trudeau a décidé, comme son voisin américain, de bannir le géant…

1 jour ago

Dell Technologies : les 5 dirigeants les mieux rémunérés

Les cinq principaux dirigeants de Dell Technologies ont obtenu une rémunération totale combinée de 93…

1 jour ago

WhatsApp s’ouvre aux entreprises, avec une API basée sur le cloud

Mark Zuckerberg et le groupe Meta ont trouvé un moyen de générer des revenus B2B…

1 jour ago

Windows 11 : le portail de téléchargement usurpé par des hackers

Des pirates ont détourné le portail officiel de téléchargement du système d’exploitation Windows 11 pour…

1 jour ago

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

2 jours ago