Télégrammes : John Chambers quitter Cisco, Nokia temporise son plan social en France, Face ID peu sollicité aux Etats-Unis

AppsGouvernanceMobilitéOS mobilesRégulationsSmartphones

Avant que Trump ne carbonise la moitié de la planète, prenez le temps de lire les télégrammes du soir.

John Chambers va quitter Cisco. L’histoire entre John Chambers et Cisco tire à sa fin. Agé de 68 ans, l’actuel président exécutif de l’équipementier américain a annoncé qu’il ne briguera pas un nouveau mandant à la présidence du conseil d’administration à l’issu de sa mission qui se termine en décembre prochain. John Chambers avait rejoint Cisco en 1991 et en était devenu le directeur général (CEO) en 1995 jusqu’en 2015 après avoir également assuré la présidence du conseil à partir de 2006. Sous sa direction, l’entreprise est passée de 1,2 milliard de dollars et 2 500 salariés à 48 milliards et 70 000 personnes environ. Chuck Robbins, qui lui avait succédé comme CEO en 2015, prendra la présidence exécutive. John Chambers recevra le titre honorifique de Chairman Emeritus au prochain conseil annuel d’administration. Un beau cadeau de départ.

Nokia temporise son plan social en France. Après avoir rencontré le secrétaire d’Etat à l’Economie Benjamin Griveaux ce mardi matin, la direction de Nokia France accepte de suspendre son plan social jusqu’au 2 octobre, date de la prochaine réunion entre le gouvernement, la direction de Nokia et les instances représentatives. L’équipementier télécoms finlandais a engagé un plan de restructuration qui touchera 597 personnes et sera mis en œuvre en 2018 et 2019 dans l’ensemble des fonctions centrales et support pour l’activité réseaux sur les sites de Lannion et Paris-Saclay. Nokia réaffirme néanmoins son engagement de recruter 500 ingénieurs de R&D avant fin 2018. Plus de 190 l’ont été à ce jour depuis l’acquisition de Alcatel-Lucent en 2015. « Ces suppressions de postes ne remettent pas en cause les engagements que nous avions pris auprès du Gouvernement français, a commenté Thierry Boisnon, Président de Nokia France. Notre priorité aujourd’hui est d’accompagner chacun des collaborateurs concerné par le projet de réorganisation en lui proposant une solution adaptée à sa situation personnelle. » La suppression des près de 600 postes aura bien lieu.

Face ID rejeté aux Etats-Unis. Selon Juniper Research, plus de 40% des utilisateurs d’iPhone ou d’iPad aux Etats-Unis n’entende pas utiliser Face ID, le système de reconnaissance faciale qu’Apple a implémenté sur son iPhone X. Ils privilégient la lecture d’empreintes digitales (à 74%) ou encore la reconnaissance vocales (62%) pour valider des paiements depuis l’iPhone. « Cela suggère que l’utilisation de base pour la principale caractéristique de sécurité de l’iPhone X risque d’avoir du mal à séduire les consommateurs », commente le cabinet d’étude. Laquelle est néanmoins menée bien en amont de la disponibilité de l’iPhone X attendue pour le 3 novembre. L’étude ajoute que 73% des utilisateurs d’une solution de paiement mobile (Apple Pay, A,droid Pay, Samsung Pay…) sont prêts à accroitre leurs usages mais que seuls 39% des non utilisateurs envisagent d’adopter ce mode de paiement sans contact.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur