Télégrammes : Kubernetes supporte Windows, Amazon règle ses comptes en Italie, Une enceinte Samsung Bixby pour 2018

ComposantsJuridiqueLogicielsOpen SourceOSPoste de travailRégulations

Kubernetes supporte Windows. Kubernetes évolue en version 1.9.Laquelle s’illustre par le support, partiel, de Windows Server. A condition d’exploiter l’édition 2016 de l’OS serveur et la 1.12 de Docker. Le panneau de contrôle de Kubernetes n’est cependant pas encore disponible. L’exécution de conteneurs doit encore être planifiée sous Linux. Autre innovation, le passage en production

Kubernetes supporte Windows. Kubernetes évolue en version 1.9.Laquelle s’illustre par le support, partiel, de Windows Server. A condition d’exploiter l’édition 2016 de l’OS serveur et la 1.12 de Docker. Le panneau de contrôle de Kubernetes n’est cependant pas encore disponible. L’exécution de conteneurs doit encore être planifiée sous Linux. Autre innovation, le passage en production de l’API Applications Workloads pour définir les charges de travail en fonction de leurs comportements. Kubernetes 1.9 s’illustre enfin par des premières versions alpha de l’interface de stockage des conteneurs, de l’accélération matérielle sur GPU et de l’adressage IPv6.

Amazon règle ses comptes en Italie. Amazon a accepté un accord pour mettre un terme à son contentieux avec le services des impôts en Italie. Le supermarché en ligne va payer près de 118 millions d’euros (100 millions de dollars) pour clore les poursuites. Soit presqu’autant que les 120 à 130 millions d’euros de taxes non payées estimées par l’administration transe-alpine entre 2011 et 2015, selon Reuters. C’est nettement moins que les 280 millions d’euros que Google avait accepté de verser en début d’année pour essuyer sa dette avec le fisc italien. Précisons que la firme de Mountain View était soupçonné d’avoir détourné 800 millions d’euros.

Une enceinte Samsung Bixby pour 2018. Après Amazon, Google, voire Orange, et bientôt Apple, Samsung s’apprête à son tour à mettre sur le marché son enceinte connectée. L’assistant « intelligent » de salon qui se pilote à la voix devrait être commercialisée au cours du premier semestre 2018, rapporte Bloomberg. Elle fonctionnera avec la technologie Bixby qui alimente le Galaxy S8 et son confrère Note. Si Samsung accuse son retard face aux leaders américains du secteur, il pourrait néanmoins essayer de se positionner sur le marché avant son éternel rival Apple.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur