Pour gérer vos consentements :

Télégrammes : Les opérateurs chinois changent de tête, Alphabet lance Life Science, un iPhone alimenté en hydrogène

  • La Chine accélère sur la 4G. Les trois opérateurs chinois – China Mobile (800 millions de clients), China Telecom (186 millions) et China Unicom (439 millions) – ont simultanément changé de dirigeants, hier lundi. Xi Guoha, le PDG de China Mobile, laisse sa place à Shang Bing, haut cadre du ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information. De leurs côtés, Chang Xiaobing, de China Telecom, va prendre la place de Wang Xiaochu, directeur de China Unicom. Et inversement. Chose impensable en France, comme si Stéphane Richard devenait PDG de Free/Iliad et Xavier Niel d’Orange. Le remaniement à pour objet d’accélérer les déploiements de la 4G dans le pays pour tenter de relancer la croissance de leurs revenus. Les trois opérateurs ont d’ailleurs décidé de mutualiser leur réseau mobile à travers l’entité publique China Tower. La Chine pourrait figurer comme le premier pays le mieux couvert en 4G dès la fin de l’année.
  • Alphabet compte une nouvelle société. On prend les même et on continue. Google, désormais chapeauté par la holding Alphabet, va créer une nouvelle société. Celle-ci sera issue de Google X, le laboratoire de recherches scientifiques de Mountain View, et dédié aux innovations médicales. Life Science, nom de la nouvelle entité, sera dirigée par Andy Conrad. « Alors que la structure hiérarchique sera différente, leur objectif reste le même », indique Sergey Brin. Après avoir concentré ses efforts sur les plateformes de nanodiagnostic ou la surveillance cardiaque, Andy Conrad et son équipe d’ingénieurs et médecins (notamment des oncologues et ophtalmologistes) travailleront sur le développement de technologie IT au service de la santé pour « transformer la façon dont nous détectons, prévenons et gérons la maladie ».
  • Une batterie à l’hydrogène pour l’iPhone 6. Les prochains iPhone seront-ils équipés d’une batterie à hydrogène ? La société britanique Intelligent Energy, spécialisée dans les piles à combustible, vient de mettre au point un prototype d’iPhone 6 doté d’une batterie à hydrogène. Le composant ainsi conditionné apporterait à l’iPhone une autonomie d’une semaine sans charge. Contre moins d’une journée dans la plupart des cas aujourd’hui. Mais au prix de quelques modification du boîtier : petites fentes pour laisser s’échapper la vapeur d’eau générée par la combustion de l’hydrogène, et prise casque qui sert de connecteur pour la recharge. Si la technologie hydrogène (qui ne date pas d’hier) pour alimenter les batteries est prometteuse, rien ne dit qu’Apple l’adoptera. Cupertino s’y intéresse néanmoins et aurait déposé un brevet en ce sens.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago