Pour gérer vos consentements :

Télégrammes : Opera adblock natif, Mega vol de données mails, Sigfox étend son rêve US, Lenovo très start-up

  • Opera intègre un adblock. Réservé aux versions pour les développeurs, le bloqueur de publicité s’invite officiellement dans le navigateur pour les PC et pour les mobiles. L’entreprise norvégienne explique que l’ajout d’un adblock va permettre d’accélérer la navigation sur le web en demandant moins d’effort sur la mémoire vive. Les gains annoncés par Opera sur la version mini du navigateur est de 40%. Par contre, il faudra activer le bloqueur de publicité, car il ne l’est pas par défaut. Opera grille donc la politesse à Google qui a aussi dans les cartons un projet similaire. On prête à Microsoft d’en faire de même dans Edge et à Apple a ouvert la voie dans iOS 9.
  • Plus de 272 millions de données mail volées. Le spécialiste en sécurité Alex Holden a annoncé avoir découvert sur le marché undeground russe, une base de données de 272,3 millions d’identifiants et de mots de passe de comptes Gmail, Yahoo Mail et Hotmail. Parmi eux, on compte 57 millions de comptes en mail.ru, 40 millions pour Yahoo Mail (15% de la totalité), 33 millions pour Hotmail (12%) et 24 millions pour Gmail (9%). Dans ce grand volume d’adresse, l’expert en sécurité a trouvé que certains comptes appartiennent à des salariés de banques américaines, des industries et des sociétés de la grande distribution.
  • Sigfox poursuit son rêve américain. La start-up française a l’ambition de couvrir une centaine de villes sur le territoire américain. Pour réaliser cette extension, Sigfox prévoit de nouer un partenariat sans toutefois donner de nom. Tout au plus, on saura qu’il s’agit d’un propriétaire de sites stratégiques, disposant d’environ 230 000 sites en tout. Une expansion qui conforte la stratégie internationale de Sigfox. La semaine dernière, il annonçait la couverture prochaine des grandes villes brésiliennes.
  • Lenovo investit 500 M$ dans des start-up. Le premier fabricant de PC au monde, le Chinois Lenovo, crée un fonds d’amorçage de start-up doté de 500 millions de dollars. Baptisé Lenovo Capital, ce fonds cherche à investir dans des secteurs comme l’intelligence artificielle, la robotique et le Cloud computing, a déclaré le vice-président senior de la société, Il Zhiqiang, lors d’un événement à Beijing. Lenovo a déjà investi environ 100 M$ dans plus de 30 sociétés dans des domaines tels que les jeux sur mobile, la sécurité et la maison intelligente, selon le site du groupe asiatique.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago