Télégrammes : SFR condamné, Microsoft porté par le Cloud, AWS toujours en hausse

CloudDatacentersIAASJuridiqueOperateursPAASRégulationsRéseaux

Précommanderez-vous l’iPhone X pour y lire, dès le 3 novembre prochain, les télégrammes du soir ?

100 000 euros d’amende pour SFR. « Sous l’autorité du Ministre, la direction départementale de la protection des populations de la Seine-Saint-Denis a sanctionné l’opérateur SFR pour les manquements au code de la consommation commis entre le 5 juin 2015 et le 28 septembre 2016. Une amende administrative d’un montant de 100 000 euros a été prononcée. Plus d’informations ici :
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/sanctions-protection-economique-des-consommateurs »
. C’est le bandeau qui apparait actuellement en tête du site SFR.fr. En clair, l’opérateur est sanctionné pour n’avoir pas respecté certaines règles de la consommation pendant plus d’une année comme la constaté la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Notamment l’information « claire et loyale » sur les prix des produits et des services et des pratiques commerciales « trompeuses ou agressives ». Plus que l’amende, presque symbolique en regard des 80 millions infligés pour gun jumping il y a bientôt un an, c’est la publication de la condamnation en page d’accueil qui fait tâche pour l’image de l’opérateur.

20 milliards pour le Cloud de Microsoft. L’activité Cloud est assurément la locomotive de Microsoft. La firme de Redmond la projette à plus de 20 milliards de dollars sur les 12 mois à venir à partir des résultats de son 1er trimestre fiscal 2018 qu’il vient de publier. Pour l’heure, l’activité « Intelligent Cloud » a généré 6,9 milliards (+14%). Soit toujours moins que les 9,4 milliards en provenance du Personal Computing (qui recule de 1%) et que l’ensemble Office (produits et services Cloud), Dynamics et Linkedin ont généré 8,2 milliards. Le chiffre d’affaires d’ensemble, 24,5 milliards, n’en affiche pas moins une hausse de 12% par rapport à 2017.

42% de hausse pour AWS. Amazon a également publié ses résultats trimestriels, son troisième en l’occurrence. Sur les 43,7 milliards de dollars du chiffre d’affaires global du groupe, l’activité d’Amazon Web Services (AWS) dégage près de 4,6 milliards. Un résultat en hausse de 42% pour un revenu net de 1,17 milliard (+36%). Lissé sur l’année, l’activité Cloud du géant du ecommerce devrait atteindre 16 milliards. Soit moins que les estimations avancé par Microsoft lors de la présentation de ses résultats (voire ci-dessus). Au cours de la période, l’activité Cloud a notamment été marquée par l’extension de la facturation à la seconde à davantage de services, et le lancement de nouvelles offres parmi lesquelles Glue (extraction, transformation et chargement de données) et Macie (exploitation du machine learning pour prévenir la perte de données), rappelle ITespresso.fr.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur