Télégrammes : SFR ne couvrira pas 100% de la France en fibre, Hub One lance son SD-WAN, Equinix mondialise son réseau d’échange

CloudDatacentersFibreGestion des réseauxOperateursRéseaux

Les télégrammes du soir n’ont besoin ni d’un nouvel aéroport ni d’un agrandissement pour prendre leur envol.

SFR ne couvrira pas 100% de la France en fibre. C’était trop gros pour être vrai. SFR avait annoncé, en juillet dernier, son intention de déployer la fibre sur fonds propres sur tout le territoire d’ici 2025. L’opérateur vient de rétropédaler. Son secrétaire général, Régis Turrini a annoncé le retrait du projet. Lequel avait été porté par le directeur général Michel Paulin et le PDG Michel Combes, qui ont quitté le groupe depuis. « Ce projet, qui a peut-être été présenté maladroitement, n’a pas rencontré l’accueil escompté  », a pudiquement déclaré l’intéressé à l’occasion de la conférence annuelle du Graco organisée hier par l’Arcep. Sans l’adhésion des collectivités, difficile pour SFR de déployer son réseau FTTH. Qui plus est, déployer seul une telle infrastructure aurait nécessité des moyens financiers colossaux (le plan France THD visant à apporter la fibre dans 80% des habitations de France d’ici 2022 est budgétisé 20 milliards d’euros). Or, Altice, la maison mère de SFR affiche des résultats décevants qui ont pesé sur sa valeur boursière ces dernières semaines. Pour espérer retrouver la confiance des investisseurs, Altice commence à vendre les bijoux de famille. En commençant par Green.ch et Green Datacenter en Suisse. La tendance n’est pas vraiment à l’emprunt alors que le groupe croule sous une dette de 50 milliards d’euros. « L’actualité récente de notre groupe nous conduit à concentrer nos efforts sur l’amélioration de la qualité de nos offres et sur l’amélioration de nos relations avec les collectivités locales », a expliqué Régis Turini.

Hub One lance son SD-WAN. Hub One annonce le lancement d’une solution SD-WAN. L’opérateur télécoms et de services de communication s’appuie sur la solution de Versa Networks avec le soutien du partenaire intégrateur Interdata. Tous les services proposés à travers le réseau virtualisé sont intégrés dans une plate-forme logicielle et leur déploiement sont proposés de manière automatique et centralisée. Hub One propose trois niveaux de fonctionnalités (Basic, Premium et Secure, sur site ou dans le Cloud) pour répondre aux attentes des entreprises, qu’elles veulent interconnecter leur différents sites ou optimiser leurs connexions existantes. Avec cette nouvelle offre de service, l’opérateur espère tirer partie d’une forte attente en matière de gestion des réseaux d’entreprises. Selon IDC, environ 25% des organisations françaises envisagent de déployer un projet SD-WAN avant fin 2018. C’est maintenant ou jamais pour Hub One en pleine évolution.

Equinix mondialise son réseau d’échange. L’hébergeur Equinix annonce étendre les capacités de sa plate-forme IBX (International Business Exchange) d’interconnexion de ses datacenters en Europe et aux Etats-Unis. Sept nouveaux points d’échange proposant la solution ECX (Equinix Cloud Exchange, désormais affublée de Fabric) sont attendues dans les prochaines semaines à Denver, Düsseldorf, Genève, Helsinki, Miami, Milan et Munich. En 2018, Equinix étendra la connectivité à São Paulo au Brésil, et entre les zones métropolitaines ECX Fabric de la région Asie-Pacifique (Hong Kong, Melbourne, Osaka, Singapour, Sydney et Tokyo). L’objectif étant de faciliter les interconnexions directes (physiques ou virtuelles) entre les différents clients, opérateurs et fournisseurs de services présents chez Equinix. Plus d’un millier d’entreprises utilisent ECX Fabric, revendique l’opérateur de datacenters.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur