Telekom Austria s’empare du bulgare Mobiltel

Cloud

Montant de l’opération: 1,6 milliard d’euros

Décidemment, les pays de l’Est suscitent beaucoup de convoitises de la part des opérateurs télécoms européens. Avec des marchés qui explosent, les géants de la téléphonie y trouvent de puissants nouveaux leviers de croissance qui compensent la proche saturation de leurs marchés naturels.

Dernier épisode en date, le rachat du bulgare Mobiltel par l’autrichien Telekom Austria, pour 1,6 milliard d’euros. Mobiltel est le numéro un du marché mobile en Bulgarie. Ce n’est pas une surprise. Telekom Austria avait annoncé en décembre dernier un protocole d’achat avec les actionnaires autrichiens et internationaux de la compagnie bulgare. La transaction devrait être finalisée en juillet prochain, selon le communiqué. Mobiltel représente, avec quelque 3 millions de clients, 67% du marché de la téléphonie mobile en Bulgarie et a réalisé un chiffre d’affaires de 455 millions d’euros sur douze mois fin juin 2004. La société bulgare avait été rachetée en mai 2004, pour 1,2 milliard d’euros, par un consortium formé par des actionnaires autrichiens alliés aux groupes ABN AMRO Capital, Citigroup Investments Inc. et Communications Venture Partners Ltd. Cette opération avait représenté la plus importante de ce type en Europe centrale et orientale. Le rachat fait suite aux opérations en Europe de l’Est et centrale du numéro un de la téléphonie mobile, le britannique Vodafone. En mars dernier, l’opérateur annonçait la reprise à son concurrent canadien Telesystem International de ses participations dans Mobifon (premier opérateur de Roumanie) et Oskar Mobil (3e opérateur mobile de République Tchèque). Vodafone rachète ainsi une participation de 79% de Mobifon SA (qui portera à 99% sa participation directe et indirecte dans l’opérateur roumain) et 100% de Oskar pour un montant de 3,5 milliards de dollars. L’opérateur a par ailleurs convenu de prendre à sa charge une dette représentant 900 millions de dollars. Ce qui portait la reprise globale à la rondelette somme de 4,4 milliards de dollars. L’Est, un nouvel eldorado pour les opérateurs mobile?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur