Télémédecine: Alcatel pilotera le programme ‘Healthware’

Régulations

L’équipementier a été retenu pour coordonner un projet européen visant à développer des usages de transmissions d’imagerie médicale à haut débit par satellite

Pas moins de 19 partenaires constitue le consortium réuni pour élaborer ce programme Healthware, co-financé par la Commission Européenne. L’objectif est de ”

contribuer au développement des usages et solutions de télé-médecine par satellite, notamment sur la base des technologies DVB-RCS (Digital Video Broadcasting – Return Channel by Satellite)”. Il s’agit de mettre en oeuvre des solutions d’interactivité comme la “télé-expertise” ou la ” vidéo-assistance chirurgicale” ou encore la “formation médicale” et les “services à domicile”. Elles devront s’appuyer sur des capacités à haut débit “fiables et accessibles depuis n’importe quel établissement médical (hôpital, clinique, maison de retraite, dispensaire…)” . Ce projet sur 3 ans se préoccupera également de l’interopérabilité avec les réseaux existants “afin de fiabiliser et de sécuriser les services de bout en bout“. La plate-forme de test sera implantée sur le site d’Alcatel Space à Cannes, puis opérées sur divers réseaux pilotes en Europe. Ce programme européen Healthware a été lancé en mai 2005: il fait partie du programme cadre FP6 (“Aéronautique et Espace”), au titre des “Systèmes de télécommunications par satellite de bout en bout pour les applications de télémédecine.” Il est doté de 5,5 millions d’euros, dont 3,7 millions d’euros accordés par la Commission Européenne. Parmi les 19 partenaires figurent Telespazio, Alcatel Espacio, Eutelsat, le CNES, ainsi que des professionnels du secteur médical en Italie, Grèce, Royaume Uni, Pologne et République Tchèque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur